fbpx
lundi 27 janvier 2020
A VOIR

|

Vidéo – Trésors de Tahiti retrouve la compétition

Publié le

Publié le 30/03/2017 à 10:08 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

Au lendemain du baptême de “Trésor de Tahiti 2”, l’équipage de Polynésie française retrouvait la compétition pour la première fois depuis le Tour de France à la voile en juillet dernier.

A Pornichet, au Grand Prix de l’Atlantique, les skippers polynésiens se sont illustrés avec une deuxième place et quatre places dans le Top 6 au sein d’une flotte de 23 bateaux. Au terme de cette première journée, les Tahitiens se hissent à la 8e place sur 24 au classement général provisoire.
 
Les performances de l’équipage sont encore perfectibles et Teva Plichart, responsable sportif et skipper, le sait. “Lors de la deuxième manche, nous avons fait des erreurs de navigation. Au cours de la troisième, on a connu une avarie de safran. Certes, on a fait des bêtises mais l’essentiel, ça a été notre capacité à faire face aux difficultés.”

Meilleure illustration: la dernière manche. “Trésors de Tahiti” s’est retrouvé à la dernière place avant de parvenir à se hisser au 6e rang, au prix d’un bel effort. “C’est important de terminer cette première journée sur une note positive” ajoute Emmanuel Versace, le manager.

Pour Teva Plichart, “il est essentiel d‘améliorer la communication à bord”. Mais le skipper se dit heureux de “constituer déjà une base de travail pour les semaines à venir”.

Demain, samedi 1er avril, c’est un autre challenge qui les attend: les 23 équipages se disputeront le raid côtier. Une manche qui longera les côtes de Loire-Atlantique. “Nous sommes moins avancé dans ce domaine”, reconnaît Teva Plichart qui évoque l’intégration d’Aymeric Arthaud, nouveau-venu à Trésors de Tahiti. “A nous de progresser avec le même sérieux et la même abnégation que ce vendredi !”.

Rédaction Web avec communiqué

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Gaston Flosse ouvre les portes de son 15m2 pour...

Un lit double, un lavabo, un WC, quelques vêtements et du parfum : le confort du studio de Gaston Flosse et Pascale Haiti est sommaire, mais, selon l’ancien Président, il démontre qu’il habite ici… et peut donc s’inscrire sur les listes électorales de Papeete, puis briguer la mairie face à Michel Buillard.

Réforme du bac : les premières épreuves de contrôle...

Les nouveaux baccalauréats -général et technologique- verront le jour en 2021. En attendant, les élèves de Première se préparent à passer leur premier contrôle continu. Un examen qui comptera dans leur note finale. Quelles sont les difficultés que rencontre la mise en place de ces examens au fenua ? Notre équipe s’est rendue au lycée Paul Gauguin, dans une classe de Première, afin d’y répondre.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X