fbpx
jeudi 5 décembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Fei-Pi présente la première piste de BMX Race en Polynésie

Publié le

Publié le 31/08/2018 à 12:32 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:52
Lecture 2 minutes

Ce projet est né en 2008 suite à l’apparition de la discipline aux Jeux Olympique d’été de Beijing. Ariitea Bernardino, secrétaire général de l’AS Fei-Pi avec le président de la fédération tahitienne de Cyclisme, ont sillonné l’ensemble des communes de Tahiti pour essayer de trouver un terrain pour construire la première piste de BMX.

Mais huit ans après faute d’avoir trouvé un terrain adéquat le projet est plus ou moins tombé à l’eau. “C’est pour cela que nous avons mis en avant le club de Fei-Pi, puisque l’on disposait d’un terrain de 6 000 m2 pour implanter cette piste de BMX Race dans la commune de Arue.” explique Ariitea Bernardino, secrétaire général de l’AS Fei-Pi.

Selon Ariitea Bernardino, le Polynésien dispose de toutes les qualités pour pouvoir rivaliser avec les champions de la discipline. “C’est pour cela que nous avons construit cette piste, parce que sans équipement sportif, on ne peut pas développer une discipline.”

Mais on ne construit pas une piste de BMX aux normes internationales comme on veut. Celle-ci doit répondre à des normes drastiques, d’autant que la piste de Fei-Pi est la première du genre en Polynésie. “On espère voir d’autres pistes fleurir en Polynésie et plus particulièrement sur la presqu’île, puisque le fait d’avoir un seul terrain, les coureurs vont vite s’y habituer. Si on peut en construire d’autres sur des schémas différents, cela obligera les riders  à s’adapter à d’autres pistes et faire progresser le BMX en Polynésie.”

Le but étant que les riders locaux puissent faire bonne figure à l’étranger. “Le format de piste que l’on a ici n’est pas le même que l’on peut rencontrer en France ou en Nouvelle-Zélande. Il faut vraiment s’adapter à chaque terrain.”  

Pour l’heure, la piste ne se prête pas vraiment au free style, mais plus à la vitesse. “Le but est d’aller le plus vite possible en franchissant des obstacles que sont les bosses. On travaille sur le physique et le cardio, car il faut être capable d’enchaîner les différentes qualifications, pour accéder en finale”.

Afin d’inaugurer en grande pompe la piste, le 27 octobre donnera lieu à une grande compétition. L’Open du BMX. “Deux champions du Monde en titre viendront. Sylvain André tenant du titre dans la catégorie BMX Race en professionnel, et de Léo Garoyan actuel champion du monde junior. En attendant, et ce dès aujourd’hui, nous allons entraîner et préparer nos meilleurs coureurs locaux pour cet évènement.”

Cet Open servira de test à la fédération tahitienne de Cyclisme pour voir quel est le niveau de la Polynésie par rapport à l’international. “Cela va nous permettre de voir le chemin qu’il nous reste à parcourir, et pour la suite, nous envisageons de recruter un éducateur sportif pour vraiment lancer le BMX sur le territoire en passant des conventions avec des établissements scolaires et en faisant venir également les quartiers prioritaires.”

La piste de Fei-Pi est accessible aux clubs autres que Fei-Pi ainsi qu’aux non-licenciés et cela certains jours et à des créneaux horaires bien précis.
 

Rédaction Web avec Thierry Teamo

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Hura Tapairu manihini : Hui Hula O Lei Aloha...

Trois groupes étrangers ont participé à la 2e édition du Hura Tapairu manihini. Cette année, un cahier des prix de 225 000 Fcfp était offert par la Maison de la culture.

Grève dans l’enseignement : la Fape appelle les parents...

L’éducation, la police nationale, les douanes et les infirmiers sont appelés à manifester jeudi 5 décembre contre la loi Delevoye. En Polynésie, le...

Plus de 3 000 offres d’emploi au Sefi en...

Depuis trois ans, l’opérateur principal de l’emploi en Polynésie confirme une embellie dans le secteur. A ce jour, le Sefi a enregistré...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X