A VOIR

|

Va’a vitesse : 450 élèves sur le plan d’eau d’Aorai Tinihau

Publié le

Les finales de va’a de vitesse organisées par l’USSP (l’union du sport scolaire polynésien) le 30 novembre ont rassemblé 450 jeunes venus des établissements scolaires de Tahiti et Moorea. C’est sur le plan d’eau d’Aorai Tinihau, à Pirae, que les élèves se sont illustrés. 

Publié le 01/12/2022 à 9:30 - Mise à jour le 02/12/2022 à 11:51
Lecture 2 minutes

Les finales de va’a de vitesse organisées par l’USSP (l’union du sport scolaire polynésien) le 30 novembre ont rassemblé 450 jeunes venus des établissements scolaires de Tahiti et Moorea. C’est sur le plan d’eau d’Aorai Tinihau, à Pirae, que les élèves se sont illustrés. 

Si à l’accoutumé les courses de régates se faisaient au motu ovini à Faa’a, c’est à Aorai Tinihau, à Pirae, que les quelques 450 jeunes venus de Tahiti et Moorea ont concouru le 30 novembre.

Tous sont déterminés à défendre au mieux leur établissement. En tout, 11 lycées et collèges sont présents. Ici, les élèves du lycée Tuianu Le Gayic de Papara ont des objectifs biens clairs. Tane Mu Wong est l’un d’eux. Ambitieux, il vise déjà “le top 3” et compte bien se donner à 100%.

La motivation est la même pour les filles, qui veulent aussi décrocher une place sur le podium. Mais il faudra surveiller de très près leurs principales rivales : les rameuses du Lycée Paul Gauguin. Vanea Atapo, élève du Lycée Tuianu Le Gayic, se rappelle que “l’année dernière, elles étaient très fortes. Cette année, des filles sont parties à la fac, ça a fait baisser un peu leur niveau“.

(Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision)

Sur le plan d’eau, même ferveur … les représentants du lycée Samuel Raapoto s’imposent dans leur première série. Tehauarii Hunter s’est montré satisfait de sa course : “On a pris un bon départ, et on a essayé de gérer par rapport au Diadème qui était vers le haut. Ils étaient devant, mais on a vu qu’on était biens et on a poussé pour passer”.

La crème des jeunes rameurs était présente pour l’occasion : “Les 3 dernières semaines avaient lieu les phases qualificatives, précise Faarahia Vahirua, professeur d’éducation physique et sportiveSont sélectionnées les douze meilleures équipes des catégories minimes garçons et filles, cadets et cadettes, catégorie lycée, U16 et U19

L’année prochaine, les élèves se focaliseront sur les compétitions de va’a marathon avec en ligne de mire : la traditionnelle Eimeo Va’a Race prévue en Mai.