mercredi 5 mai 2021
A VOIR

|

Thierry Ariiotima réélu à la tête de la Fédération Tahitienne de Football

Publié le

Ce samedi matin à Pirae, les présidents des 63 clubs de Polynésie ont réitéré leur confiance à Thierry Ariiotima en l’élisant pour un second mandat à la présidence de la Fédération Tahitienne de Football (FTF).

Publié le 19/10/2019 à 14:57 - Mise à jour le 19/10/2019 à 15:27
Lecture < 1 min.

Ce samedi matin à Pirae, les présidents des 63 clubs de Polynésie ont réitéré leur confiance à Thierry Ariiotima en l’élisant pour un second mandat à la présidence de la Fédération Tahitienne de Football (FTF).

FÉLICITATIONS ?? | L’ensemble des présidents de clubs présents et ou représentés, affiliés à la Fédération Tahitienne…

Posted by FTF on Saturday, October 19, 2019


Thierry Ariiotima a été élu à 100% (272 voix en tout) avec sa liste « Ensemble vers 2023 » et rempile donc pour un second mandat de quatre ans à la Fédération Tahitienne de Football. Avec comme corde à son arc une historique qualification en Pologne pour la jeune sélection de Bruno Tehaamoana ou encore un titre de vice-champion du monde de beach soccer avec les Tiki Toa, le président de la FTF n’a pas l’intention de se reposer sur ses lauriers.

« On a développé pas mal de choses déjà entre 2015 et 2019, mais on veut encore aller plus loin. Il faut travailler davantage. (…) Le projet de ‘Ensemble vers 2023’, c’est que les clubs travaillent avec la fédération. Pourquoi je dis ça ? Parce que la fédération donne les moyens aux clubs pour former leurs éducateurs, et il faut que ces clubs profitent de ces moyens gratuits qu’on leur donne pour justement avoir des éducateurs formés pour former leurs jeunes. Normalement, les clubs doivent s’occuper de la formation. Et lorsqu’ils viennent en sélection, les sélectionneurs s’occupent de leur perfectionnement. C’est comme ça qu’on va arriver au haut niveau. Par contre, si les joueurs arrivent en sélection et que là, on fait de la formation, je pense qu’on a un temps de retard. Pour moi, club égal formation, et la sélection c’est leur perfectionnement pour qu’ils puissent arriver au haut niveau. Voilà comment je conçois le football de demain, si on veut être les premiers dans l’Océanie » a expliqué Thierry.

infos coronavirus