mardi 15 juin 2021
A VOIR

|

Taharuu : 12 jeunes ont tenté leur chance pour la sélection Surf espoir

Publié le

C'est ce mardi matin à Taharuu que s'est déroulée la sélection de "surf espoir". Une sélection attendue par 12 élèves de différents établissements scolaires de Polynésie. Intégrer la section Surf du Lycée Tuianu Legayic leur donne l’occasion de pratiquer le surf en même temps que leurs études. La première sélection avait eu lieu en 2012.

Publié le 25/05/2021 à 16:53 - Mise à jour le 25/05/2021 à 17:46
Lecture 2 minutes

C'est ce mardi matin à Taharuu que s'est déroulée la sélection de "surf espoir". Une sélection attendue par 12 élèves de différents établissements scolaires de Polynésie. Intégrer la section Surf du Lycée Tuianu Legayic leur donne l’occasion de pratiquer le surf en même temps que leurs études. La première sélection avait eu lieu en 2012.

10 heures de cours par semaine au lieu de 4 heures comme les années précédentes. C’est la nouveauté pour la promotion 2021-2022. Les élèves ont montré leur motivation dans la pratique de ce sport et lors d’un entretien individuel. Mais attention, pendant toute la durée de leur scolarité, les jeunes sélectionnés devront faire preuve d’exemplarité aussi bien dans ce sport que dans les autres disciplines scolaires… « On est sur une démarche aujourd’hui, de faire monter ce dispositif puisqu’on rentre sur une appellation de centre de performance fédéral au niveau du surf. ce qui veut dire que ceux qui vont entrer dans le dispositif sont inscrits ‘sportifs de haut niveau polynésiens’ avec la possibilité d’avoir, sur les épreuves du baccalauréat, une des trois notes d’EPS qui soit un équivalent à 20/20 puisqu’ils sont en activité sportive », explique Thierry Cornillault, proviseur du lycée Tuianu Legayic.

Keoni avait été sélectionné Il y a deux ans. Pour son cursus sportif, aujourd’hui il est membre du jury de la sélection : « Tu peux être éliminé de la section si tu as de mauvais résultats scolaires, si tu n’écoutes pas en classe ou si tu n’es pas motivé à l’entraînement. On ne demande pas d’avoir Kelly Slater dans l’eau mais si tu te débrouilles, tu peux passer (…) Il faut rester motivé à l’école et au surf ! »

Après la course et la natation, les candidats ont passé 25 minutes sur l’eau. « J’aimerai bien me perfectionner dans les compétitions parce que j’adore ça le surf. Je surfe tout le temps avec ma famille. Tous les week-ends et dans la semaine aussi. Je viens souvent ici. J’aimerai faire un travail en rapport un peu avec le surf », confie la jeune Tehei.

Huit candidats sur 12 ont été sélectionnés. Kohai Fierro, petite soeur de Heimiti qui a déjà intégré la section, et de la championne du monde junior Vahine, a été sélectionnée d’office pour cette nouvelle promotion.
Ce dispositif donne l’opportunité à la jeunesse polynésienne de trouver sa voie professionnelle.

infos coronavirus