jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

Natation : une reprise de la saison au coude à coude

Publié le

Ce week-end a eu lieu la seconde étape du meeting de natation sur 50 mètres, à la piscine de Tipaerui. Une épreuve qualificative pour les championnats de France. Plus de 90 nageurs toutes catégories confondues se sont engagés, avec un niveau global élevé.

Publié le 20/02/2022 à 13:06 - Mise à jour le 21/02/2022 à 10:40
Lecture < 1 min.

Ce week-end a eu lieu la seconde étape du meeting de natation sur 50 mètres, à la piscine de Tipaerui. Une épreuve qualificative pour les championnats de France. Plus de 90 nageurs toutes catégories confondues se sont engagés, avec un niveau global élevé.


Longue distance sur 1 500 mètres puis les 4 sessions toutes nages confondues, les compétiteurs ont tout le week-end pour s’illustrer. Ils enchainent les séries sous l’œil attentif de la fédération tahitienne de natation qui constate la progression constante de la jeunesse grâce à l’excellent travail des clubs. Cette année, le niveau est particulièrement bon selon Michel Sommers, président de la fédération tahitienne de natation : “on entame toujours la saison par le petit bassin pour permettre à ces jeunes de se familiariser avec la compétition. En ce moment, on a un cru qui est bon, on va dire mais qui a besoin d’être étoffé pour préparer 2023 mais surtout 2027”.

Pour cette reprise de la saison, les jeunes nageurs offrent un niveau particulièrement élevé (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Conscients des enjeux, les nageurs prennent vite leurs repères et la compétition va bon train. La tension est palpable, il s’agit de réaliser de bonnes performances pour décrocher un ticket pour les championnats de France. Et la tâche s’annonce rude car il y a de la concurrence. Pour la jeune Teatarau Mai, l’objectif premier est “d’améliorer [ses] temps et dans trois mois, pour le championnat de Polynésie, de partir en France”.

Cette reprise est de bon augure pour les échéances essentiellement nationales. L’occasion pour les jeunes nageurs du fenua de se pré-qualifier dans des conditions réelles.

infos coronavirus