lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Les voyages forment la jeunesse marquisienne

Publié le

Publié le 02/02/2017 à 10:02 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:59
Lecture 2 minutes

Depuis 2009, les élèves de la section sportive football de Taiohae se sont déplacés tous les ans à Tahiti et même au Brésil en 2013. Sur les treize élèves qui ont bénéficié du déplacement au Brésil, quatre années plus tard, onze sont à ce jour, en situation de réussite scolaire et sportive.

Si le premier objectif est de représenter son collège et son île, sportivement et culturellement, il s’agit aussi pour ces élèves de se confronter à un environnement nouveau et s’enrichir auprès de celui-ci. Pour ce faire, une participation à un tournoi national, des matchs avec des sections sportives football et des visites des centres de formations des clubs professionnels de Niort et Amiens sont prévus.

Mais les jeunes des Marquises ne passeront pas leur séjour à jouer au football. Ce voyage se veut aussi pédagogique et culturel. Ainsi, avant de faire le grand saut vers la Métropole qui représente pour beaucoup d’entre eux, le voyage de leur vie, les élèves devront mettre en place un programme sur la danse marquisienne et sur le umuka’i (four marquisien. NDLR) et le présenter à leurs homologues métropolitains.

Des échanges culturels, il y en aura puisque en dehors des activités de groupes, les jeunes marquisiens seront hébergés en famille d’accueil.

Lors de leurs déplacement, ils se rendront à Niort, où ils échangeront avec le collège Fontanes et les élèves de la section sportive, à Amiens au collège Edouard Lucas, à Berck où ils échangeront avec les élèves d’un collège Unesco et à Chauray où ils participeront à un tournoi de football international avec des clubs professionnels français et belges. Leur périple se terminera, bien évidemment par une visite de Paris et de ses monuments.

Mais tout ceci a un coût et celui-ci est estimé à à 6 170 000 Fcfp dont 4 217 225 Fcfp rien qu’en transport aérien. Afin de financer ce projet, outre la participation directe des concernés qui se monte à 2 060 000 Fcfp, le reste de la somme est réparti entre les subventions des institutions et partenaires, l’organisation de manifestations et l’organisation d’une Tombola.
 

Rédaction Web
 

infos coronavirus