Les élèves de la Presqu’île en forme olympique à J -100

Publié le

La flamme olympique n’est officiellement attendue que le 13 juin au fenua. Mais pour marquer le coup des 100 jours avant l’ouverture des JO, les établissements scolaires de la Presqu’île ont organisé, ce jeudi, un relais symbolique. Au total, 600 élèves ont pris part à ce grand rassemblement auquel ont aussi participé Kauli Vaast et Vahine Fierro.

Publié le 19/04/2024 à 9:51 - Mise à jour le 22/04/2024 à 10:24

La flamme olympique n’est officiellement attendue que le 13 juin au fenua. Mais pour marquer le coup des 100 jours avant l’ouverture des JO, les établissements scolaires de la Presqu’île ont organisé, ce jeudi, un relais symbolique. Au total, 600 élèves ont pris part à ce grand rassemblement auquel ont aussi participé Kauli Vaast et Vahine Fierro.

Les élèves de l’école Raiarii Tane Huitama de Tautira ont lancé, jeudi matin, le relais symbolique de la flamme olympique qui, pour l’occasion, avait été remplacée par un bouquet. Une petite course à pied dans leur village avant de passer la main à d’autres élèves de la Presqu’île. Un moment empreint d’émotions pour ces enfants et leurs enseignants.

« C’est vraiment une fierté d’être les premiers et c’est très émouvant. Mes enseignants qui ont pris le départ ont été touchés. Ils m’ont dit que c’était quelque chose d’impressionnant », souligne Christelle Holozet, directrice du groupe scolaire Huitama-Raiarii Tane de Tautira.

C’est au collège de Taravao que s’est tenu l’un des temps fort de la journée. Les relayeurs ont franchi une portion du parcours de 44 kilomètres au côté du président du Pays. Une flashmob était aussi au programme. Cette journée marque l’aboutissement d’un travail de quatre ans.

« Quand on a su que la Presqu’île avait été choisie pour l’épreuve de surf de Jeux Olympiques, nous avons décidé de surfer sur cette vague pour mettre en valeur la Presqu’île au travers des projets pédagogiques des élèves », se félicite Carole Terorotua, professeure au collège de Taravao et coordinatrice du relai.

600 jeunes de la Presqu’île ont participé à ce rassemblement, jeudi. (Crédit Yvon Le Gall)

Les relayeurs ont ensuite repris leur route vers Teahupo’o, à vélo, à pied et même en va’a. Les olympiens Vahine Fierro et Kauli Vaast étaient aussi de la fête. Et la Pointe Fare Mahora a dévoilé le unu sculpté par Eriki Marchand et Frédéric Tehei. 

« La flamme vient de s’allumer à Olympie et à la Presqu’île, nous levons notre flambeau, notre unu que nous avons baptisé A Ti’a », sourit Carole Terorotua. « C’est une bénédiction que pouvoir travailler sur des œuvres comme celle-là. C’est un unu de plus que l’on a fabriqué. J’espère qu’il sera reconnu dans le monde du surf », ajoute Frédéric Tehei. 

Vahine Fierro espère de son côté conserver toute cette énergie en vue des épreuves de surf où elle entend briller. « C’était tellement cool de pouvoir partager ce moment avec la population. A 100 jours des Jeux, on ne pouvait pas rêver mieux avec Kauli. On a pu courir avec tous les élèves des écoles de la Presqu’île. On a pu porter les flambeaux locaux et le vrai flambeau. On a pu poser nos nacres sur le unu. Ça m’a donné des frissons et une bonne énergie à garder pour le reste de cette année », témoigne la surfeuse.

Cet évènement symbolique est donc un avant-goût du relais officiel qui se déroulera, lui, le 13 juin.

Dernières news