dimanche 15 mai 2022
A VOIR

|

La ministère de la Jeunesse rencontre la fédération tahitienne de tir à l’arc

Publié le

COMMUNIQUÉ - La directrice de cabinet du ministère de la Jeunesse, en charge des Sports, Alice Tinorua-Rijkaart, accompagnée du conseiller technique, Gérald Huioutu, a reçu ce lundi, la fédération tahitienne de tir à l’arc (FTTAA), représentée par sa vice-présidente, Isabelle Bernard-Pelegrin, son secrétaire adjoint, Atonia Maitia, et Jonathan Crawford.

Publié le 22/03/2022 à 17:38 - Mise à jour le 22/03/2022 à 17:38
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUÉ - La directrice de cabinet du ministère de la Jeunesse, en charge des Sports, Alice Tinorua-Rijkaart, accompagnée du conseiller technique, Gérald Huioutu, a reçu ce lundi, la fédération tahitienne de tir à l’arc (FTTAA), représentée par sa vice-présidente, Isabelle Bernard-Pelegrin, son secrétaire adjoint, Atonia Maitia, et Jonathan Crawford.

Cette visite de courtoisie avait pour objet la présentation des activités de la fédération, de l’école de tir à la pratique du haut niveau, ainsi que des séances réservées aux athlètes handisport.

Les projets de la fédération sont nombreux, notamment avec l’organisation des Océania de tir à l’arc, à Moorea, programmée en avril 2023, et aussi leur participation aux Jeux du Pacifique de 2023, avec une équipe gagnante. A noter que la FTTAA recense actuellement 150 licenciés répartis dans 4 clubs.

La fédération souhaite également améliorer les services qu’elle prodigue en faveur de ses pratiquants, en termes de formation des débutants et des compétiteurs de haut niveau, de formation des entraîneurs, et de développement de la discipline dans les îles de la Polynésie française.

A cet effet, la fédération a sollicité le soutien du ministère en charge des Sports, dans le cadre de leur demande d’aide, pour le recrutement d’un conseiller technique fédéral.

Cette demande sera soumise à l’avis de la commission sport et celui de la commission du contrôle budgétaire et financier de l’Assemblée de la Polynésie française, avant la décision du Conseil des ministres.

infos coronavirus