vendredi 27 novembre 2020
A VOIR

|

La Fraternité chrétienne organise son premier handi cross

Publié le

Publié le 05/12/2018 à 16:06 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:51
Lecture 2 minutes

Les enfants des 4 centres de la Fraternité chrétienne étaient réunis aujourd’hui : ceux du centre de la Mission, ceux du centre de Fare Ora et ceux des deux centres de Punaauia. Durant ce cross, il y a avait des enfants autonomes qui pouvaient marcher, d’autres en fauteuil roulant manuel, d’autres en fauteuils électriques, et des enfants en walker. C’est sous la forme d’un relais, avec 10 enfants dans chacune des 7 équipes qu’était organisé ce premier handi cross. Chaque enfant fait ainsi une partie du parcours. 

« Cela montre que eux aussi peuvent participer à un cross, et cela créé une sorte de cohésion entre les 4 centres. Cela met également en valeur toutes les activités handisports qui sont faites tout au long de l’année. (…) C’est un cross qui a été réfléchi, pensé en équipe pluridisciplinaire avec les médecins, kiné etc. On a adapté le parcours en fonction des capacités de chacun » explique Célia Landré, enseignante spécialisée.

Près d’un kilomètre de course relais en fauteuil ou en déambulateur, qu’importe : l’essentiel pour ces enfants était montrer qu’ils pouvaient eux aussi faire du sport : « C’est super bien qu’on ait enfin notre cross. On entend toujours parler de cross dans les collèges, les lycées… et là, on nous donne enfin l’opportunité de faire un handi cross relais. Cela montre que la population handicapée peut être capable si elle est bien accompagnée. Cela n’a pas été évident, on était fatigués, mais c’était fun. Si c’était à refaire, je le referai avec grand plaisir. L’important c’est d’avoir participé » confie une jeune fille à la fin de la course.

L’an prochain, la Fraternité chrétienne espère que le handi cross sera intégré au cross territorial dans une catégorie handi.
 

Rédaction web avec Naea Bennett et Tauhiti Tauniua-Mu San

infos coronavirus

Chloroquine : le conseil de l’ordre des médecins fait une mise au point

Un groupe Facebook a diffusé une liste de médecins prescrivant le protocole du docteur Raoult aux patients atteints de covid-19. Certains médecins se sont désolidarisés de ce mouvement. Le Conseil de l'ordre quant à lui, a fait un rappel par voie de communiqué.

Covid-19 : l’IEOM lance sa troisième enquête à destination des entreprises

L’Institut d'Émission d'Outre-Mer (IEOM) et ses partenaires CEROM (AFD et ISPF) lancent une troisième enquête auprès des entreprises polynésiennes sur la période juillet-novembre 2020.