samedi 19 octobre 2019
A VOIR

|

YouTube lance ses premières séries françaises sur son service payant

Publié le

Publié le 17/09/2018 à 15:02 - Mise à jour le 17/09/2018 à 15:02
Lecture 2 minutes

La filiale de Google a multiplié les annonces dans les contenus ces derniers mois : elle prépare des séries en espagnol notamment avec l’acteur Gael Garcia Bernal, une série de science-fiction avec l’acteur de Harry Potter Tom Felton, une autre avec Kirsten Dunst coproduite par George Clooney…

Les séries françaises seront disponibles au format 4K dans les 17 pays où YouTube Premium est accessible.
“Groom” (10 épisodes de 22 minutes), portée par le collectif Studio Bagel (groupe Canal+), suit William, fils du propriétaire d’un grand hôtel qui va devoir endosser le rôle de groom dans l’établissement pour ne pas être déshérité.
Cette comédie, qui s’appuie sur une web-série, s’inspire de “H” et de “Palace”. Marc Lavoine, Marthe Villalonga, Kyan Khojandi ou la youtubeuse Natoo y feront une apparition. 

“Les emmerdeurs” (10 x 26 minutes), portée par Golden Moustache (groupe M6), est une comédie située pendant la deuxième guerre mondiale, où quatre jeunes qui acquièrent des super-pouvoirs vont être enrôlés dans la Résistance.
Consécration pour YouTube, cette comédie loufoque, qui s’inspire d’Indiana Jones, de la série Misfits et de l’univers de Joss Whedon (“Buffy”) selon ses créateurs, a été sélectionnée par le Festival de fiction de La Rochelle.

Les séries, qui émanent de réseaux de chaînes YouTube qui comptent des millions de vues, ont été sélectionnées après un appel à projets “avec un brief très large laissant aux créateurs leur liberté éditoriale et créative”, explique à l’AFP Justine Ryst, directrice en charge des partenariats YouTube pour l’Europe du Sud.
“C’est important dans l’équation d’avoir une audience déjà installée. On peut s’appuyer sur une base de 2.000 fans qui viennent à l’avant-première (mardi soir à Paris, ndlr), c’est plus facile que de partir de zéro”, estime-t-elle.

YouTube Premium, qui a également lancé des séries allemandes et britanniques, propose à ses abonnés une soixantaine de programmes originaux exclusifs dont environ 80% sont américains (documentaires, reality shows, fictions…). Le service vise le lancement de 50 nouveautés dans les mois à venir.
Pour l’instant, YouTube n’a pas d’autres projets français : “On est dans une démarche progressive. On veut voir comment les séries seront acceptées, comment elles voyageront et à partir de là, en développer d’autres éventuellement”, indique Justine Ryst.

Elle ne souhaite pas en revanche parler budget ou dévoiler le nombre d’abonnés payants (le service a été lancé en 2015 aux Etats-Unis, en juin 2018 dans les autres pays).
Pas question non plus de se présenter comme un producteur de contenus : “nous ne sommes pas dans une logique d’éditeurs.”

Le développement des contenus payants, qui n’ont pas vocation à être diffusés ailleurs, ne remettent pas en cause le modèle économique de YouTube, une offre gratuite financée par la publicité, insiste-t-elle. “C’est une offre qui s’inscrit dans un temps plus long, davantage visionnée sur les écrans de télévision et complémentaire de l’offre gratuite consommée sur mobile”, précise-t-elle.

AFP

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Nucléaire : “Il faut que tous nos enfants connaissent...

Sept mois après la disparition de Roland Oldham, Moruroa e Tatou a un nouveau président. Hirohiti Tefaarere a tenu jeudi matin sa première réunion de travail avec les membres de son bureau. Aujourd’hui retraité de l’assemblée, Hirohiti Tefaarere est bien connu pour avoir milité aux côtés des partis indépendantistes tels que le Here Ai’a, Te Nunaa ia Ora, Ea Api avec John Teariki et enfin le Ia Mana te Nunaa. Il a aussi présidé plusieurs clubs sportifs. Cet ancien syndicaliste a été à l’origine des principales réformes sociales du pays. Membre fondateur de Moruroa e Tatou, Hirohiti Tefaarere a créé en 1988 le comité pour la paix Te Rai Hau et en 1987 la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen. Son prochain combat : l’enseignement de l’histoire du nucléaire à l’école et faire reconnaître le 2 juillet comme jour férié.

Vaimua Muliava : “Le numérique, c’est la nouvelle pirogue...

Vaimua Muliava, membre du gouvernement de Nouvelle-Calédonie est actuellement en visite au fenua dans le cadre du Digital festival Tahiti qui se tient à la Présidence depuis le 16 octobre et qui se termine ce samed

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X