samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Viti victime d’un mystérieux brouillage

Publié le

Publié le 20/01/2019 à 13:22 - Mise à jour le 20/01/2019 à 13:22
Lecture 2 minutes

Depuis cinq jours, les plaintes se succèdent auprès de l’opérateur Internet Viti. Principalement sur la côte Ouest, à Faa’a et Punaauia, plusieurs dizaines d’abonnés n’ont plus accès au réseau Internet via leur box. Pensant d’abord à un problème de matériel interne, les équipes techniques de l’opérateur privé ont procédé à de la maintenance sur leur réseau. En vain.
 
Visiblement, le problème provient d’une fréquence qui brouille la connexion entre les antennes relais et les clients de Viti. Ce lundi midi, l’opérateur a donc demandé l’ouverture d’une investigation à l’ANFR, l’agence nationale des fréquences, qui possède une antenne locale à Tahiti. « Ils nous ont donné les éléments en leur possession, confirme-t-on à l’ANFR, et nous allons dès ce lundi après-midi rechercher l’origine du brouillage. »
 
Dans la plupart des cas, ce brouillage n’est pas mal intentionné. Il s’agit souvent d’un « répéteur », un dispositif électronique qui compense les pertes de transmission en amplifiant et traitant éventuellement le signal. En résumé, c’est une sorte de booster de signal quand son Internet est trop faible. Normalement l’usage de ce système est interdit.
 
La semaine dernière, un répéteur, positionné sur le bateau d’un particulier, a justement été identifié par l’ANFR, ce qui a permis de résoudre le même type de panne qui impactait cette fois-là les clients de Vodafone.
 
Donc ne vous inquiétez pas si vous voyez passer un véhicule surmonté d’une antenne qui ressemble étrangement à un pistolet : il ne s’agit que de la voiture de l’ANFR qui tente de repérer l’origine du brouillage qui prive d’Internet les clients de Viti.
 
Chez Viti, on croise les doigts pour que la résolution de la panne soit rapide et assure qu’un geste commercial sera fait pour les clients victimes de cette panne.
 
 

Bertrand Parent 
 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.