jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Vidéo – Santé : vers des consultations à distance en Polynésie ?

Publié le

Publié le 11/12/2018 à 8:53 - Mise à jour le 11/12/2018 à 8:53
Lecture 2 minutes

En vidéo, la Web Zone du 11 décembre

La télémédecine, la médecine à distance, on en parle depuis plusieurs années en Polynésie. Son développement est d’ailleurs inscrit au schéma d’organisation sanitaire 2016-2021. 

Et une avancée pourrait avoir lieu prochainement. Selon nos confrères de La Dépêche de Tahiti, Sophie Kerob, P-dg de Direct Medica, une société qui a pour but d’optimiser la relation entre professionnels de santé et patients, était en Polynésie il y a peu. Elle aurait rencontré des représentants de la CPS et du ministère de la Santé pour présenter Hello Consult, une plateforme qui permet de consulter son médecin à distance. 

Hello consult est un site internet sur lequel on s’inscrit comme praticien ou comme patient. L’inscription pour les patients est gratuite et, depuis le 15 septembre en métropole, les consultations à distance sont remboursées au même titre que celles réalisées en cabinet médical. La plateforme n’a pas vocation à être utilisée pour les urgences, mais pour de simples consultations, lorsqu’on se trouve loin de son médecin. Une maman qui se pose des questions sur la santé de son enfant pourrait par exemple obtenir des réponses sans se déplacer. 

Hello consult a été lancé en octobre dans l’hexagone. Avec l’arrivée de la fibre aux Tuamotu et aux Marquises, cette solution pourrait tout à fait trouver son utilité en Polynésie où le manque de médecins dans les îles est une réelle problématique. Une condition tout de même : que le Pays puisse mettre en place un hébergement des données de santé sécurisé afin de préserver la confidentialité des échanges entre patients et médecins. 

Le déploiement de Hello consult en Polynésie n’est pour l’instant qu’un projet. En revanche, la société recruterait déjà des médecins du fenua pour mettre en place des consultations 24h/24 en métropole. Quand les médecins français sont indisponibles, de nuit, nos médecins au fenua pourraient reprendre le relais en journée pour eux. 

Manon Della-Maggiora

 

infos coronavirus