mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Le reo tahiti enseigné à l’université de Hawai’i : un lien avec le fenua

Publié le

Publié le 30/03/2018 à 9:54 - Mise à jour le 30/03/2018 à 9:54
Lecture 2 minutes

Deux fois par semaine, Teura et Vehia se rejoignent pour une heure de reo Tahiti. C’est l’une de leur langue maternelle. Ce cours est l’un des rares moments où elles peuvent discuter en tahitien, et se rapprocher ainsi de leur culture. Vehia explique :

« Ma famille est de Tahiti et j’aime cette culture. C’est aussi mon patrimoine. C’est important pour moi de l’apprendre pour perpétuer la langue et la culture. » 

Teura abonde dans son sens : 

« C’est un moyen de se rapprocher de la culture et aussi de ma famille, je peux ainsi converser avec eux. Le français est un moyen aussi mais avec le tahitien, on peut approfondir les discussions. » 

Comme elles, ils sont une douzaine à suivre les cours de reo tahiti, dispensés sur quatre années. Un cursus dont Keao Nesmith est responsable. Ce docteur en linguistique a appris le tahitien auprès de sa famille adoptive, au fil de ses nombreux voyages au fenua. Il souligne : 

« Nous maintenons le lien entre les Tahitiens vivant ici à Hawai’i et ceux de Tahiti. Mais de manière générale, entre les Tahitiens et les Hawaiiens parce que nous sommes un seul et même peuple. »

Ici il n’est pourtant pas facile de pratique le tahitien, mais pour Keao l’essentiel est que ses étudiants puissent converser. Le professeur continue :

 « Nous focalisons notre attention sur ce que les étudiants souhaitent acquérir pour qu’ils puissent pratiquer la langue de tous les jours. Nous procédons par thème. »

Keao a réussi à rassembler un certain nombre d’étudiants. Les échanges sont facilités. Vehia a séjourné à Tahiti pendant six mois, un moyen pour apprendre en accéléré. La jeune femme se souvient :

« C’était un peu difficile parce qu’ils parlent le français et beaucoup le tahitien. Il a fallu que je m’adapte, mais ce fut une bonne expérience, pendant les six mois, j’ai pu étudier le tahitien et le français aussi. »

Toute la classe viendra à Tahiti au mois de juin.  Durant trois semaines, ils auront l’occasion de mettre en pratique ce qu’ils auront appris en classe.
 

Rédaction web avec Matahi Tutavae   

Le reportage de Matahi Tutavae

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV