mercredi 3 juin 2020
A VOIR

|

VIDEO – Le collectif Ohana joue les père Noël

Publié le

Publié le 24/12/2017 à 15:46 - Mise à jour le 24/12/2017 à 15:46
Lecture 2 minutes

Mère Noël des temps modernes, Natalia Germain garde son sourire malgré la pluie battante. En ce lundi 25 décembre, à bord du pick-up qui la mène à Paea, la présidente du collectif Ohana ne peut cacher son excitation.
 
Dans quelques minutes débutera la distribution de cadeaux tant attendue. Celle pour laquelle la présidente et les nombreux bénévoles œuvrent depuis plusieurs mois. Camélia Jaulin fait partie de l’équipe. C’est la deuxième fois qu’elle participe à l’aventure Ohana :

« C’est toujours une joie de partager, de distribuer, de n’oublier personne parce que c’est Noël. » 

23 voitures ont pu être remplies de jouets et de cadeaux grâce à la générosité des gens de Tahiti, mais aussi des îles, de métropole et de Nouvelle-Zélande.

Ce lundi, la hotte du collectif Ohana a été vidée à Paea, lieu tenu secret jusqu’ici. Natalia Germain déclare :

« J’ai moi-même ciblé les quartiers de Paea dans lesquels nous faisons la distribution. Je suis venue ici avec ma voiture et j’ai regardé là où il y avait des enfants… » 

A peine les voitures arrivées dans les servitudes qu’une foule de parents et d’enfants se pressent pour voir quel est cet inhabituel spectacle.

Les bénévoles de Ohana, bonnet de père Noël vissé sur la tête, descendent des véhicules et empoignent les paquets. Ils s’approchent un à un des habitants, leur donnent les cadeaux emballés en leur lançant un sincère « Joyeux Noël. »
 

Les résidents n’en reviennent pas. Cathy, une habitante de Oranui, laisse éclater sa joie :

« Nous sommes très surpris de les voir là ce matin. Nous ne pensions pas que le collectif viendrait ici. C’est une très bonne chose. Tout le monde n’a pas les moyens d’offrir des cadeaux de Noël à tous ses enfants. » 

Une petite fille repart vers sa maison. Elle a sous son bras un cadeau assez spécial :

« J’ai pris ce jouet pour ma nièce, car elle n’est pas là. »

Certain que si les enfants ont profité des cadeaux, ils n’en ont pas oublié les valeurs que souhaitent diffuser Natalia Germain à travers son action : celle du partage avant tout.

Rédaction web avec Esther Parau-Cordette et Brandy Tevero

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

« We are Green » : un événement pour consommer local au centre...

L'association de la Plazza basse du centre Vaima en partenariat avec la fédération des horticulteurs Hei Tini Rau et la MFREO de Taharuu – Papara organise son premier événement "We are Green" ce samedi 30 mai de 8 heures à 13 heures au centre Vaima, à Papeete.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV