dimanche 20 septembre 2020
A VOIR

|

Vidéo – Antonio Perez : « Nous voulons que l’année 2019 soit l’avènement de la création de micro-entreprises dans les archipels »

Publié le

Publié le 28/01/2019 à 9:45 - Mise à jour le 28/01/2019 à 9:45
Lecture 3 minutes

Avec l’Adie, la Sofidep, la CCISM, il n’y a jamais eu autant d’aides pour créer son entreprise en Polynésie et en même temps, ce n’est pas quelque chose qui se fait facilement. Il faut étudier le marché, calculer son budget, faire un business plan. C’est pour cela que ce forum est mis en place ?
« Oui, effectivement, vous avez là une addition d’énergies positives. Vous avez le Pays, l’assemblée, la CCISM, le CESC, l’OPT et la Sofidep, et toutes ces entités qui œuvrent en faveur de la création de micro-entreprises seront présentes les 12 et 13 février pour aider les personnes qui sont en situation difficile, en situation de non-emploi, en situation précaire, à créer leur activité. »
 
Cette création d’activité, sur laquelle mise le Pays, est pour lutter contre la précarité. Est-ce une des solutions les plus efficaces qui soit, selon vous ?
« Oui, c’est un levier qui existe et il y a des talents dans notre pays, et notamment dans les archipels, qui ne demandent qu’à s’exprimer. Et nous sommes là, le Pays avec toutes les entités citées, pour faire en sorte qu’on puisse impulser de manière concrète dans tout le pays des créations de micro-entreprises. Mais cette année nous mettons un effort particulièrement important sur les archipels. »
 
Justement, cet événement va se dérouler à Tarahoi, mais TNTV le diffusera aussi en streaming, et cela va permettre aux gens de suivre les ateliers dans une dizaine d’îles des Raromatai, des Tuamotu et des Marquises… votre priorité pour cette année, c’est la création d’entreprises dans les îles. Pour vous c’est important ?
« C’est important. Il faut retenir deux chiffres : 75 et 50. 75% de la population vit sur Tahiti et Moorea ; 50% de la population vit entre Punaauia et Mahina, avec tous les problèmes que nous connaissons : saturation du réseau routier, envolée du prix du foncier et des logements, donc il faut absolument mettre en œuvre une politique d’inversion des flux et ça passe par la création de pôles d’activité dans les archipels et cet événement vient soutenir cet objectif avec le soutien de TNTV par le biais du streaming. Nous avons aujourd’hui 8 communes des archipels qui ont souhaité retransmettre l’événement dans leur mairie. C’est une possibilité offerte à tous les habitants des archipels de venir s’informer sur les démarches, les formations, les dispositifs d’aide parce que le Pays fait énormément pour aider à la création d’entreprise et dans tous les domaines, que ce soit le tourisme, l’agriculture, la pêche, les services à la personne. »
 
Ce sont des domaines qui selon vous ont un avenir dans les îles ? Quels sont, d’après le regard du président de la commission de l’économie, les secteurs qui seront porteurs dans les îles ?
« Je vais prendre deux exemples. Nous avons reçu deux jeunes. Un jeune de Taha’a qui a créé sa petite entreprise d’élevage de crevettes et il est en train de réussir. Un jeune de Raiatea qui a créé sa petite entreprise de fabrication de rames et de pirogues, et il est en train de réussir. Des exemples comme ça, nous voulons que l’année 2019 soit l’avènement de la création de micro-entreprises dans les archipels. Il faut surfer sur Natitua, il faut utiliser la connectivité. Le développement d’un pays ne peut plus se faire sans connectivité. Nous avons la chance aujourd’hui de bénéficier du haut débit avec Natitua, Honotua ; il faut l’utiliser pour la création d’activité, notamment dans les archipels. »
 

Rédaction web avec Tamara Sentis

Pratique

L’assemblée de la Polynésie française et ses partenaires organisent, les mardi 12 et mercredi 13 février de 8 heures à 16 heures à l’assemblée, la 7e édition du forum de la micro-entreprise : « Mon Patron, c’est moi ! ».
Cette manifestation permettra au public de s’informer sur les démarches, les formations, les dispositifs d’aide et d’accompagnement et les solutions de financements existants pour la création d’entreprises.
Le nombre de participants à ces ateliers étant limité, une inscription en ligne sur le site Internet de l’assemblée de la Polynésie française devra être effectuée par les personnes souhaitant y participer. Les non sélectionnés pourront néanmoins y assister en live dans une salle attenante.
En partenariat avec TNTV, les ateliers et rencontres organisés seront diffusé en streaming, via les réseaux sociaux.

 

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Eugène Sommers est le nouveau président du Cesec

Les membres du Conseil économique, social, environnemental et culturel étaient réunis ce vendredi matin en assemblée plénière afin d'élire les nouveaux membres...

Surf : les championnats de France annulés à cause...

"Les conditions actuelles et les incertitudes relatives aux contraintes sanitaires ne permettent pas d'organiser sereinement un événement aussi considérable, réunissant l'ensemble du...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV