vendredi 16 avril 2021
A VOIR

|

Vaccin contre la covid-19 : plus de 9000 doses seront livrées chaque semaine en avril

Publié le

Les livraisons de vaccins se poursuivent. Une nouvelle livraison est attendue ce samedi.

Publié le 25/03/2021 à 16:34 - Mise à jour le 25/03/2021 à 16:36
Lecture < 1 min.

Les livraisons de vaccins se poursuivent. Une nouvelle livraison est attendue ce samedi.

Après la réception samedi dernier d’un lot de 8190 doses de vaccins contre la Covid-19, 2340 doses envoyées par l’État seront réceptionnées samedi 27 mars à l’aéroport de Tahiti Faa’a, portant ainsi à 39 780 le nombre de doses livrées sur le territoire, annonce le haut-commissariat dans un communiqué.

Il s’agit du vaccin Comirnaty® produit par les laboratoires Pfizer/BioNtech et qui nécessite 2 injections.

Cette accélération planifiée de la fréquence des livraisons se poursuivra tout au long du mois d’avril, avec plus de 9 000 doses livrées chaque semaine.

Pour le mois de mai, le rythme des livraisons poursuivra la même tendance au travers d’une hausse significative des dotations reçues.

L’Etat, en coordination constante avec le gouvernement du Pays, continue de livrer de manière régulière la Polynésie-française en doses de vaccins pour accompagner la campagne de vaccination de la population.

À ce jour, 7046 personnes ont reçu les deux doses du vaccin en Polynésie. Les chiffres de ce jeudi :

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.