samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Une journée pour prendre connaissance de ses droits

Publié le

Publié le 20/11/2014 à 14:43 - Mise à jour le 20/11/2014 à 14:43
Lecture < 1 min.

Le président de l’assemblée de la Polynésie française a ouvert aujourd’hui vendredi, la seconde édition de la Journée d’accès au droit, organisée à l’initiative de l’union des femmes francophones d’Océanie (UFFO-Polynésie). Elle est l’occasion de célébrer la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes fixée le 21 novembre.

Entouré des plusieurs représentantes à l’assemblée, Marcel Tuihani a félicité les membres de l’UFFO-Polynésie pour cette action qui permet d’aider les femmes à mieux connaitre et défendre leurs droits. Tea Frogier, ministre de la condition féminine, a salué quant à elle, l’engagement de chaque participant pour la cause des femmes et l’organisation de ces journées d’information.
Durant toute la journée, des conférences ont été prévues ayant sur les thèmes du “droit du consommateur”, du “surendettement”, des “conflits familiaux et de voisinage”. Elles étaient présentées par des intervenants rattachés à des services administratifs ou à des  associations. Dans le hall à l’assemblée, des stands d’information étaient proposés à l’attention de tout public désireux d’obtenir des informations sur des questions sociales, juridiques, ou financières, auprès des représentants de la direction des Affaires sociales, de l’association Te ti’a ara, du centre d’information des droits des femmes et des familles, de l’association des médiateurs de Polynésie, de la direction des impôts, de la banque Socredo ou encore de l’institut d’Emission d’Outre-mer.

Rédigé par

infos coronavirus