fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Une grande enquête santé sur les maladies non transmissibles en Polynésie

Publié le

Une grande enquête santé 2019-2020 démarre la semaine prochaine dans l’ensemble des archipels de la Polynésie. Edouard Suhas, chargé de recherche à l'institut Louis Malardé, et le docteur Allal Louazani, responsable du bureau des maladies non transmissibles à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), étaient nos invités pour en parler :

Publié le 13/09/2019 à 11:49 - Mise à jour le 13/09/2019 à 12:09
Lecture < 1 min.

Une grande enquête santé 2019-2020 démarre la semaine prochaine dans l’ensemble des archipels de la Polynésie. Edouard Suhas, chargé de recherche à l'institut Louis Malardé, et le docteur Allal Louazani, responsable du bureau des maladies non transmissibles à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), étaient nos invités pour en parler :

Des enquêteurs et infirmiers ont été formés à l’Institut Louis Malardé pour récolter les informations nécessaires à l’étude santé commandée par le Ministère de la santé et qui commencera la semaine prochaine. Il s’agit d’interroger un panel de population sur leurs comportements et leurs habitudes alimentaires afin d’identifier l’origine de certaines maladies non transmissibles telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires, certains cancers et l’insuffisance respiratoire.

“Ces données nous permettront de construire la santé de nos enfants, la santé de demain pour la Polynésie” explique Edouard Suhas, chargé de recherche à l’institut Louis Malardé.

“Les maladies non transmissibles constituent un défi mondial. Sur les 56 millions de décès par an, 40 millions sont dus aux maladies non transmissibles. C’est pratiquement 7 décès sur 10. (…) Il y a 4 facteurs de risques comportementaux : le tabac, la consommation d’alcool, l’activité physique et l’alimentation. Et il y a 4 autres facteurs physiologiques qui sont : l’augmentation de la pression sanguine, l’augmentation de la glycémie, l’augmentation du cholestérol et l’augmentation du poids en terme de surpoids ou d’obésité. Et donc l’objectif est d’évaluer ces facteurs de risque et de voir quel est leur niveau, où est ce qu’on en est, et comment on peut les réduire dans la mesure où ils sont communs pour ces 4 grands groupes de maladie” ajoute le docteur Allal Louazani, responsable du bureau des maladies non transmissibles à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Au total, plus de 4 000 personnes sélectionnées sur l’ensemble de la Polynésie vont être visitées entre septembre 2019 et avril 2020. Il est donc demandé à la population de les accueillir dans les meilleures conditions possibles. La dernière enquête de santé avait été faite en 2010.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Ouverture du 49ème salon des Marquises

Les artisans des îles Marquises sont de retour au Parc Expo de Mama’o, du 20 novembre au 1er décembre. Le 49ème salon de l’archipel des îles Marquises, organisé par la fédération artisanale "Te tuhuka o te henua enana", regroupe plus d’une centaine d’artisans marquisiens.

La Polynésie représentée à la réunion du Centre National...

En représentation d’Heremoana Maamaatuaiahutapu, ministre en charge de la Culture et de l’Environnement, et à sa demande, le directeur de cabinet du ministère, Maurice Yune, a siégé, jeudi dernier, au conseil plénier du Centre National de la Biodiversité, au ministère de la Transition écologique et solidaire à Paris.

Un premier marché sans sacs plastique à Raiatea

L’opération Nana Sac Plastique s’exporte dans les îles : des étudiants en BTS du lycée d’Uturoa ont organisé le premier marché sur ce thème à Raiatea. Un projet scolaire et environnemental pour sensibiliser la population à troquer les sacs plastique contre des paniers en fibres naturelles.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X