vendredi 30 octobre 2020
A VOIR

|

Une cinquantaine de candidats au recrutement de l’armée à Raiatea

Publié le

EMPLOI - Cette semaine, les recruteurs de l’armée de Terre sont de passage à Uturoa… Depuis le début de semaine, ils font passer les tests d’aptitudes obligatoires pour être dans les rangs. Près de cinquante jeunes issus des îles Sous-le-Vent se sont présentés.

Publié le 13/05/2019 à 14:43 - Mise à jour le 21/06/2019 à 13:39
Lecture < 1 min.

EMPLOI - Cette semaine, les recruteurs de l’armée de Terre sont de passage à Uturoa… Depuis le début de semaine, ils font passer les tests d’aptitudes obligatoires pour être dans les rangs. Près de cinquante jeunes issus des îles Sous-le-Vent se sont présentés.

Près d’une cinquantaine d’inscrits contre une trentaine l’an passé : chaque année ils sont de plus en plus nombreux à faire le pas… Garçons et filles, déterminés à réussir la série d’épreuves imposées pour le recrutement de l’armée de terre, dans l’espoir de décrocher un contrat minimum de 5 ans en métropole : « Je suis carrément prêt. J’ai hâte de partir. C’est pour mon avenir. Il n’y a pas de travail ici », témoigne un participant. « C’est tout ce qui nous reste pour travailler », confie un autre.

Pendant 2 heures, les candidats s’attellent à répondre aux questionnaires, une épreuve éliminatoire. La réussir, c’est se rapprocher peu à peu des 15 000 postes que propose l’armée chaque année… « Aujourd’hui dans l’armée de terre on recrute dans tous les corps de métier. Ça va du cuisinier en passant par le mécanicien jusqu’au pilote de char. On a besoin de toutes les bonnes volontés. Dans l’armée de terre autonome, on a besoin de tous les domaines, tous les corps de spécialité, » explique l’adjudant Mathieu.

Le premier groupe affiche un taux de réussite de 95%. Mais rien n’est encore joué. Reste aux candidats à passer le cap de la visite médicale et des tests sportifs… À l’issu de cette semaine de test, les personnes retenues devront confirmer leur choix.

Chaque année, plus de 300 jeunes quittent le fenua par le biais de l’armée dans le but de se construire un avenir meilleur.

REPORTAGERony Mou Fat

infos coronavirus