mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Une centaine de personnes à la marche anti-masques

Publié le

Un peu plus de 160 personnes ont participé ce samedi matin à la marche pacifique du collectif Masque-Arade contre le port du masque obligatoire.

Publié le 12/09/2020 à 11:38 - Mise à jour le 13/09/2020 à 9:59
Lecture 2 minutes

Un peu plus de 160 personnes ont participé ce samedi matin à la marche pacifique du collectif Masque-Arade contre le port du masque obligatoire.

« On veut respirer », c’est le message scandé par une partie des participants à la marche qui s’est déroulée à l’Ouest de la capitale en fin de matinée. Cette marche pacifique regroupait des défenseurs des libertés.

Ils réclament d’avoir le choix de porter ou non le masque, mais souhaitent aussi en finir avec un climat qu’ils qualifient d’anxiogène.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

166 personnes ont relié To’ata au Monument aux morts en brandissant pancartes, messages et banderoles mais aussi des masques plus ou moins fantaisistes… masques qu’ils ont néanmoins gardé pour ne pas avoir à payer d’amende.

« Personne n’est au-dessus de la loi. On respecte la loi, lance Kamakea, l’une des organisateurs de la marche. On demande à ce qu’elle soit révisée. On est navrés pour les deux personnes décédées. La mort, c’est quelque chose de triste et de douloureux pour tout le monde. Maintenant, est-ce qu’on doit empêcher toute la population de respirer parce qu’on a peur de la mort, parce qu’on a peur d’un nouveau virus effectivement, mais qui perd de sa virulence ? A un moment donné, il faut peut-être réajuster les mesures. On ne demande pas de les enlever, mais de réajuster les choses. On ne peut plus se réunir en famille, on ne peut plus célébrer nos mariages, on ne peut plus pleurer nos morts, on ne peut plus faire nos tama’ara’a. Est-ce que c’est vraiment la juste mesure par rapport à la situation actuelle ? »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Au terme du parcours, Marc Cléarc’h, le directeur adjoint de la Direction de la sécurité publique, a noté que concernant le port du masque, « au final on a eu quelques personnes récalcitrantes mais qui ont obtempéré assez rapidement. Donc on n’a verbalisé personne, ça s’est passé dans le calme. »

infos coronavirus

Coronavirus : les UV pour lutter contre l’épidémie ?

C’est un appareil qui pourrait s’avérer très efficace pour désinfecter les surfaces susceptibles d’être contaminées par la Covid-19. Le Bio-Scan utilise les...

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Perdue en mer, une planche de surf dérive d’Hawaii...

Quand Doug Falter, un surfeur américain amateur de grosses vagues, est tombé de sa planche au large d'Hawaii (États-Unis), il n'imaginait pas qu'elle dériverait jusqu'aux Philippines, à plus de 8 000 kilomètres de là.

Emile Buillard, bien connu dans l’agriculture, est décédé

Bien connu dans le monde de l'agriculture, Emile Buillard est décédé jeudi après-midi. Cet ingénieur agronome dispensait notamment des formations en agriculture...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV