mercredi 17 août 2022
A VOIR

|

Tournoi de bras de fer à Tatutu

Publié le

35 détenus de la prison de Tatutu à Papeari ont eu l’occasion de s’affronter dans un tournoi de bras de fer organisé par la fédération de sports de force, d’haltérophilie et de musculation. C’est le tout premier tournoi de la discipline pour ces prisonniers.

Publié le 24/07/2022 à 11:04 - Mise à jour le 24/07/2022 à 11:07
Lecture < 1 min.

35 détenus de la prison de Tatutu à Papeari ont eu l’occasion de s’affronter dans un tournoi de bras de fer organisé par la fédération de sports de force, d’haltérophilie et de musculation. C’est le tout premier tournoi de la discipline pour ces prisonniers.

Après deux années d’attente, les doléances des détenus ont enfin été approuvées par la direction. Un tournoi de bras de fer répartie en 5 catégories s’est déroulé samedi matin au centre pénitentiaire de Tatutu. Une première. L’équipe carcérale a accueilli la commission sportive de cette discipline dans ses murs.

“On a voulu faire découvrir l’activité Bras de fer au centre de détention. On a essayé de le faire en 2019 mais avec la crise sanitaire, on n’a pas pu, explique Gary Colombani du service des sports du centre de détention Tatutu de Papeari. Aujourd’hui, on a concrétisé le projet. Une épreuve de force, ça rassemble du monde. Là ils vont s’affronter entre eux.”

“On demandera à participer en extérieur avec les permissions si possible pour pouvoir continuer dans cette lancée-là. Je viens de remporter ma catégorie”, se réjoui un détenu.

Promouvoir ce sport dans les mêmes conditions qu’à l’extérieur des murs est l’un des objectifs de cette initiative. David Proia est le président de la commission sportive de l’activité “bras de fer” : “Même si on connait tous le bras de fer, tout le monde s’est initié sur une poubelle ou dans une cour de récréation. C’est leur donner un moment de distraction et d’amusement à travers ce tournoi.”

Tauraatea Teua, Champion de France de bras de fer 2022, était présent :  “ça fait plaisir parce que ce sport là c’est pas tout le monde qui le pratique et aujourd’hui on veut le développer et si on a l’occasion de venir à Tatutu pour les aider à faire ce sport, pour nous c’est une joie. Tu as beau être fort mais sans la technique, t’es rien.”

Grâce à ce tournoi, les vainqueurs de chaque catégorie pourront prétendre au championnat de Polynésie prévu le 29 octobre à Paofai.

infos coronavirus