lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Steven Teria est décédé, son corps au fenua vendredi

Publié le

Publié le 18/07/2016 à 12:28 - Mise à jour le 18/07/2016 à 12:28
Lecture 2 minutes

Steven Teria est décédé le mois dernier en métropole. Webmaster à l’assemblée de la Polynésie, il avait pris 3 ans de disponibilité pour poursuivre une formation à Evry. C’est dans son appartement que son corps a été retrouvé. Sa famille a ensuite été contactée au fenua. S’en sont suivies de longues procédures pour rapatrier le corps du défunt. Il sera de retour au fenua vendredi.

À l’assemblée, une collecte de dons a été organisée pour aider sa famille. Steven était « très apprécié » de ses collègues, mais pas seulement.
En fauteuil suite à un accident de la route, Steven était très impliqué dans la sensibilisation des plus jeunes. Régulièrement, il participait à des opérations de prévention routière avec la gendarmerie.

Steven faisait également partie depuis longtemps de l’association des handicapés physiques présidée par Henriette Kamia. Contactée, celle-ci raconte qu’elle était très fière de lui. « Il a passé son bac en une seule année, en 2005 ou 2006 » avec d’autres handicapés de l’association, se souvient-elle. Lorsqu’il obtient son diplôme, Henriette prend contact avec Philip Schyle, alors président de l’assemblée. Elle obtient un entretien à Steve, qui décroche le poste. Pour autant, il n’a pas perdu contact avec l’association. « Si j’avais besoin de lui, je l’appelai et il revenait », se souvient Henriette. 

La mère de Steven est très reconnaissante du soutien qu’elle a reçu pour ramener le corps de son fils au fenua. Elle tient à remercier la présidence de la Polynésie, mais aussi la direction des Affaires sociales, la délégation de la Polynésie à Paris et les employés de l’assemblée. La collecte des collègues de Steven a permis de payer une partie des frais de rapatriement du corps. Le reste a été entièrement pris en charge par le Pays. 

Son corps reviendra au fenua vendredi par le vol Air France de 5h30. Il sera ensuite exposé au domicile de ses parents à Oremu à Faa’a (n°682). Une veillée aura lieu à 19 heures. L’inhumation aura lieu samedi à 15 heures au cimetière de l’Uranie. 

Manon Kemounbaye

infos coronavirus