fbpx
vendredi 21 février 2020
A VOIR

|

Rentrée scolaire : des nouveautés pour les enfants au RSPF

Publié le

Publié le 31/07/2016 à 15:07 - Mise à jour le 31/07/2016 à 15:07
Lecture 2 minutes

Pour la rentrée 2016-2017, 19 665 enfants sont inscrits au régime de solidarité. Cette année, des dispositifs exceptionnels ont été mis en place en leur faveur. “C’est une enveloppe qu’a souhaité le président du Pays l’année dernière en abondant le Fonds d’actions sociales pour venir en aide aux familles les plus vulnérables, les plus en difficulté notamment à travers différents aides sociales”, explique Jean-Michel Garrigues, directeur par intérim des affaires sociales à la CPS.

Tout d’abord, une aide exceptionnelle de 10 000 Fcfp, pour l’achat des fournitures scolaires et du trousseau vestimentaire. Le montant de cette aide pourra parfois être un peu plus élevé, en fonction de l’âge de l’enfant.
Du côté de l’assurance scolaire, une prise en charge totale est mise en place pour ces élèves. La somme sera versée directement à l’assureur. 

Enfin, la cantine. Si le prix du repas ne dépasse pas 500 Fcfp par jour, les enfants au RSPF bénéficient cette année d’une aide complémentaire à celle du FAS. “C’est parti d’un constat. On s’est aperçus sur les 20 000 enfants scolarisés du RSPF, que 14 000 mangeaient à la cantine. On s’est interrogés sur le fait que 6 000 enfants ne mangeaient pas à la cantine. On en a conclu que c’était certainement parce que les familles n’en avaient pas les moyens, de permettre à ces enfants de manger à la cantine. D’où la réflexion et la démarche qui a été la notre, de renforcer l’aide à la prise en charge de la cantine. C’est une aide conséquente puisque c’est de l’ordre de 800 millions qui seront consacrés annuellement à cette prise en charge des repas”, détaille  Jean-Michel Garrigues. 

Les aides pour la cantine sont directement perçues par les établissements scolaires et gérées ensuite par les associations de parents d’élèves. Le Pays, la CPS mais aussi les communes, participent aussi à la rentrée des enfants. “Nous percevons également une aide de la commune au titre du Fonds intercommunal de péréquation pour les frais de cantine scolaire, et il y a également la prise en charge des 95 Fcfp pour les enfants des îles, pris en charge par la Caisse de prévoyance sociale, au titre des frais de cantine scolaire”, explique Tepuanui Snow, président de la Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement public de Polynésie française.

Cette année pas de changement dans le régime des salariés. L’aide est fixée à 7000 F cfp par enfant. Enfin, pour ceux du régime des non salariés : l’allocation est calculée selon le quotient familial. Ces informations sont à retrouver sur le site internet de la CPS. 

Jean-Michel Garrigues, directeur par intérim des affaires sociales à la CPS.

Tepuanui Snow, président de la Fédération des associations de parents d’élèves de l’enseignement public de Polynésie française.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X