jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Renforcement des contrôles de la DSP pour faire respecter le confinement

Publié le

Alors que le confinement se poursuit, il y a encore trop de monde sur les routes. Hier soir et ce matin, à Papeete, les forces de l’ordre ont multiplié les contrôles et rappelé à un meilleur respect du confinement.

Publié le 04/09/2021 à 15:54 - Mise à jour le 04/09/2021 à 15:54
Lecture 2 minutes

Alors que le confinement se poursuit, il y a encore trop de monde sur les routes. Hier soir et ce matin, à Papeete, les forces de l’ordre ont multiplié les contrôles et rappelé à un meilleur respect du confinement.

Si de nombreux commerces sont fermés, la population continue pourtant de circuler. Ce samedi matin, les forces de police ont procédé à des contrôles des automobilistes, mais aussi des quelques piétons présents dans les rues. La majorité présentait un justificatif de déplacement signé. Mais avec 13 motifs sur la liste, impossible de vérifier réellement leur véracité une fois coché.

“Autant pour tout ce qui est médical, il est tout à fait possible de justifier, de voir des convocations, des ordonnances… autant pour les achats de première nécessité, c’est plus compliqué, car à part vérifier les cabas quand les courses ont été faites… Mais pour quelqu’un qui se rend faire des courses… pour l’instant, il n’est pas possible pour nous d’accompagner et de suivre toute personne qui déclare se déplacer pour ce motif” explique le commandant Tamatea Tuheiava, chef de l’unité de sécurité et de proximité à la DSP.

Un samedi matin pas si calme que ça sur les routes de Papeete… (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les forces de l’ordre marquent leur présence pour rappeler aussi que le confinement impose une limitation des déplacements, même avec la possibilité des justificatifs. Au centre-ville de Papeete, les personnes contrôlées ne sont pas surprises par ces vérifications inopinées : “Je viens récupérer ma soeur qui s’est fait opérer jeudi. La semaine je vais au travail, sur le retour je vais chercher à manger s’il le faut, et après on évite de bouger” nous dit une conductrice.

Entre vendredi soir et ce samedi jusqu’à 15 heures, 1 278 personnes ont été contrôlées ainsi que 6 établissements recevant du public (commerces, gare maritime…). 5 procès-verbaux ont été dressés pour non respect du couvre-feu, un pour non respect du port du masque, et 14 procès-verbaux pour non respect aux mesures de confinement. Les usagers de la route qui n’avaient pas de justificatif sont repartis avec une amende.

Les contrôles vont se poursuivre et notamment ce dimanche avec l’ouverture du marché municipal de Papeete. 

Rédigé par

infos coronavirus