mardi 3 août 2021
A VOIR

|

Rangiroa : les futurs sommeliers du lycée hôtelier ont fait les vendanges

Publié le

Les élèves de la classe sommelier du lycée hôtelier de Tahiti sont partis en immersion dans les vignes de Rangiroa, aux Tuamotu. Ils ont pu participer aux vendanges et à la vinification.

Publié le 04/04/2021 à 17:13 - Mise à jour le 05/04/2021 à 9:10
Lecture 2 minutes

Les élèves de la classe sommelier du lycée hôtelier de Tahiti sont partis en immersion dans les vignes de Rangiroa, aux Tuamotu. Ils ont pu participer aux vendanges et à la vinification.

Pour se rendre sur le domaine viticole de Rangiroa, les élèves doivent emprunter une navette. Arrivés au domaine, pas de temps à perdre, il faut récolter les raisins, répartis sur six hectares. “On choisit les plus mûrs, ceux qui sont bien mauves, noirs, et on laisse les verts pour un autre jour, explique Vaiarii Deligny, un élève du lycée hôtelier. C’est unique au monde de pouvoir faire une vendange aux Tuamotu, sur un atoll.”

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Une quarantaine d’élèves du lycée hôtelier de Tahiti font partie de la première promotion avec mention complémentaire de sommelier. “Et ils étaient vraiment excités à l’idée de venir ici, de s’essayer aux vendanges, de comprendre toute cette fermentation, des mots comme la pruine qu’ils ne comprenaient pas nécessairement, cep ils ne voyaient pas vraiment ce que c’était, indique Isabelle Frechede, leur enseignante. Donc là l’objectif c’était vraiment de les faire participer aux travaux, de comprendre que dans une bouteille de vin, il y a aussi de la sueur d’homme. Et c’était absolument nécessaire pour eux d’en passer par là pour mettre un mot véritable sur les choses.”

Les élèves sont en immersion totale. Un cursus au plus près des vignes pour connaître toutes les facettes du métier. “Là on a commencé par les vendanges, après on va transporter les bacs à la cave, explique Christine Maifano, une élève. Ensuite on fera le grappage, le pressurage, la fermentation alcoolique, après nous avons aussi la fermentation malolactique, ensuite le foulage, puis la mise en bouteille.”

“On est très heureux de les recevoir pour participer aux vendanges, mais également à la vinification, confie Sébastien Thepenier, l’œnologue du domaine. Donc on est là pour leur transmettre notre passion, mais aussi une partie de notre savoir pour qu’ils aient de bonnes connaissances sur les pratiques culturales mais aussi sur la partie vinification. Qu’ils soient à même de bien expliquer les vins quand ils auront en face d’eux des clients. Au moins ils auront vécu cette partie pratique qui est très intéressante pour comprendre un vin.”

Grâce à des conditions météo clémentes, la qualité de la récolte est bonne, avec une belle maturité des raisins et une acidité équilibrée. Les vendanges du vignoble de Vin de Tahiti se sont achevées à Rangiroa sur une récolte totale de plus de 16 tonnes de raisin.

infos coronavirus