jeudi 28 octobre 2021
A VOIR

|

Première réunion de la commission sur l’ouverture des archives nucléaires

Publié le

La Polynésie est représentée au sein de cette commission nationale.

Publié le 06/10/2021 à 16:20 - Mise à jour le 08/10/2021 à 12:37
Lecture < 1 min.

La Polynésie est représentée au sein de cette commission nationale.

Pour faire suite aux travaux de la table ronde de haut niveau « Reko Tika » qui a été mise en place pour traiter de la question des essais nucléaires et de leurs conséquences sur la Polynésie française, et aux engagements pris par le Président de la République lors de sa visite en juillet dernier, Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, chargée de la Mémoire et des anciens combattants, a procédé, mardi, à l’installation de la Commission interministérielle en charge de l’ouverture des archives des essais nucléaires.

À la demande du Président Edouard Fritch, la Polynésie française participe à cette vaste entreprise d’expertise des archives. Elle est représentée au sein de cette commission nationale par deux personnalités qualifiées à savoir Yolande Vernaudon, chef du service de la délégation polynésienne pour le suivi des conséquences des essais nucléaires (DSCEN) et Yvette Tommasini, inspectrice pédagogique, pilote du chantier « enseigner le fait nucléaire » mené conjointement par le ministère de l’Education et le Vice-rectorat de Polynésie française.

Yolande Vernaudon s’est vu remettre un premier lot d’archives désormais ouvertes à la communication contenant des documents papiers et des archives audiovisuelles qu’elle est chargée de remettre au gouvernement de Polynésie française.

Rédigé par

infos coronavirus