dimanche 18 août 2019
A VOIR

|

Pour certains, “les femmes qui se font battre l’ont souvent cherché”

Publié le

Publié le 22/09/2017 à 8:09 - Mise à jour le 22/09/2017 à 8:09
Lecture 2 minutes

Dans la rue, difficile de s’exprimer sur un sujet aussi difficile. Mais les personnes interrogées proposent “d’en parler”, de “se séparer”, de “faire une thérapie de couple”… 
Sur la toile, certains parlent d’éducation. Pour vous, il faut inculquer le respect de la femme dès l’enfance, mais aussi arrêter de frapper ses enfants qui reproduisent les gestes une fois adultes. Parmi les solutions proposées aussi : s’intéresser aux auteurs de violences, les écouter, les aider. 

La plupart des commentaires de nos internautes dénoncent les violences. Mais pour d’autres, “les femmes qui se font battre l’ont souvent cherché”… Un discours qui rappelle celui d’un avocat, rapporté par nos confrères de La Dépêche de Tahiti. Me Céran-Jérusalémy aurait déclaré : “les Polynésiennes aiment être tapées.” Des propos qu’il a depuis expliqués chez nos confrères de Tahiti infos : “Je n’ai pas dit que les Polynésiennes aimaient se faire battre ! J’ai dit que certaines d’entre elles acceptaient ce mode de fonctionnement. Je parlais d’une minorité. J’ai dit à l’avocat général que je constate que les faits ne changent pas.”

La Délégation à la condition féminine sera absorbée par les affaires sociales cette année, pas vraiment une bonne nouvelle pour les femmes. En revanche, côté justice, une page Facebook a été mise en place pour signaler les violences directement au bureau du procureur. Il y a également le téléphone grave danger qui permet aux victimes d’alerter la police. 

Rédaction web 

Vos réponses sur le web

L’analyse de Mike Leyral

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires