A VOIR

|

Pose de la première pierre de la résidence Ahonu à Mahina

Publié le

C’est le premier chantier que l’OPH inaugure cette année : celui de la résidence Ahonu à Mahina, dont les travaux s’étendront jusqu’au 1er trimestre 2024. 36 logements seront répartis sur 8 bâtiments sur un terrain de 25 000 m² dans la vallée de Ahonu.

Publié le 06/01/2023 à 15:11 - Mise à jour le 07/01/2023 à 9:25
Lecture 3 minutes

C’est le premier chantier que l’OPH inaugure cette année : celui de la résidence Ahonu à Mahina, dont les travaux s’étendront jusqu’au 1er trimestre 2024. 36 logements seront répartis sur 8 bâtiments sur un terrain de 25 000 m² dans la vallée de Ahonu.


La résidence Ahonu sera réalisée sur un terrain de 25 000 m² dans la vallée de Ahonu, et comportera 36 logements répartis sur 8 bâtiments en R+1 et R+2. La typologie des appartements se décline en 4 F2 dont 1 pour personnes à mobilité réduite (PMR), 6 F3, 16 F4 dont 1 PMR, 6 F5 et 4 F6. L’opération prévoit également l’aménagement de 70 places de parking, une station d’épuration, un local associatif et des aires de jeux et de loisirs.

(Crédit photo : présidence de la Polynésie française)

L’opération privilégie le « mieux vivre ensemble » et le confort de vie des futurs locataires, tout en intégrant la résidence dans la vallée. Ainsi, les aires de jeux sont réparties dans différentes zones de la résidence, et le ruisseau existant sera aménagé en coulée verte et reliera la résidence à l’espace naturel en amont qui pourrait être accessible par un sentier pédestre.

L’accent a également été mis sur le confort hygrothermique, l’économie d’énergie et la durabilité des constructions, par la conception de logements traversant, bénéficiant d’une ventilation et d’un éclairage naturels optimisés, de débords de toiture réduisant l’impact de l’ensoleillement, de chauffe-eau solaires, etc. Ces logements sont destinés à la location simple pour des familles dont le revenu ne dépasse pas 2 SMIG.

Le coût total de l’opération est estimé à 1 561 493 290 Fcfp, cofinancés par l’Etat et le Pays dans le cadre du Contrat de Développement et de Transformation 2022, et injectés dans l’économie polynésienne :

  • 112 800 000 Fcfp pour le foncier, financés par le Pays
  • 58 193 290 Fcfp pour les études, financés par le Pays et l’OPH
  • 1 390 500 000 Fcfp pour les Travaux, co-financés par l’Etat et le Pays à parts égales.

Les travaux s’étendront jusqu’au 1er trimestre 2024, mobilisant 11 entreprises du bâtiment et une soixantaine d’emplois.