mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Papeari : voici à quoi ressemblera le nouveau site du Motu Ovini

Publié le

Le projet de réaménagement du Motu Ovini à Papeari avance...

Publié le 03/11/2020 à 14:50 - Mise à jour le 03/11/2020 à 14:50
Lecture 2 minutes

Le projet de réaménagement du Motu Ovini à Papeari avance...

La gestion du domaine du Motu Ovini à Papeari a été transférée au Service du tourisme en 2017. Objectif : valoriser et redynamiser le site.

Il a été prévu que le site réaménagé regrouper un espace scénographique consacré à Paul Gauguin, le Jardin botanique Harrison Smith et une zone d’activités récréatives.

Lire aussi – Papeari : Les travaux de construction d’un espace scénographique sur Paul Gauguin démarreront en 2021

« Nous avons démarré il y a deux mois les études les études relatives à l’espace scénographique Gauguin au jardin botanique de Papeari. Cela fait suite au concours d’architecture qui a été remporté l’année dernière par l’architecte Xavier Dogo. Le projet a pour objectif de construire un nouvel espace à proximité de la forêt de mape, un nouvel espace qui sera dédié à la vie de Gauguin. Ce sera le seul endroit au monde où il y aura énormément de reproductions et des références à l’oeuvre de Gauguin en Polynésie, explique Rangitea Wohler responsable de section infrastructures au service du tourisme. Le choix a été fait d’un nouveau bâtiment parce que l’actuel Musée Gauguin n’est plus adapté aux équipements scénographiques d’aujourd’hui et aux conditions d’accueil du public d’aujourd’hui. Par contre il aura une autre vocation. « 

#Tourisme #Culture #Aménagement #EspaceGauguin #JardinbotaniqueHarrisonSmith #TevaiUta #Papeari #MotuOvini #PhaseAPS…

Publiée par Nicole Bouteau sur Lundi 2 novembre 2020

« La première démarche ça a été de réaliser un bâtiment qui ne dénature pas le site, raconte l’architecte Xavier Dogo. On connait tous l’emblème de la commune de Teva i Uta qui repose sur la légende de Hina. Si tu regardes le projet du dessus, tu t’apercevras que la forme du bâtiment décrit subtilement la forme de l’anguille et, surtout, au centre, la noix de coco. C’est un travail commun, c’est une équipe, c’est un groupement de maîtrise d’oeuvre. Donc on a eu de nombreux échanges basés sur les références de chacun. Chacun s’est beaucoup documenté. Puis ensuite, la magie du travail en symbiose a fait qu’on a sorti ce joli projet. »

Le démarrage des travaux est prévu pour « fin 2021, début 2222 pour une livraison de l’équipement en 2024 »

Article précédentTatou : sauvegarde du ‘ura
Article suivantSuits : la saison 4

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.