samedi 5 décembre 2020
A VOIR

|

Masques en tissus : le Pays statue, possibilité de développer une production locale

Publié le

Le Pays statue en faveur du port du masque en tissu, sous certaines conditions. Le masque en tissus n'étant pas une protection absolue contre le covid-19 rappellent les autorités.

Publié le 30/03/2020 à 17:02 - Mise à jour le 30/03/2020 à 17:02
Lecture 2 minutes

Le Pays statue en faveur du port du masque en tissu, sous certaines conditions. Le masque en tissus n'étant pas une protection absolue contre le covid-19 rappellent les autorités.

Sans qu’il ne soit rendu obligatoire par l’organisation mondiale de la santé, le Pays statue sur le port de masques en tissus pour la population, avec la possibilité de développer une production locale, annonce un communiqué. Le lavage des mains reste bien sur indispensable avant la pose du masque, et après l’avoir retiré.

Le port de ces masques a différents avantages :

o Ils permettent d’améliorer les gestes barrière en diminuant le contact entre les mains et le visage ;

o Ils visent à éviter de contaminer les autres ainsi que l’environnement ;

o Ils servent à se protéger des autres ;

o Ils doivent être fabriqués en coton ou polyester ;

o Ils doivent bien couvrir le nez, la bouche jusqu’au-dessous du menton ;

o Ils ne doivent pas être touchés une fois mis en place, jusqu’au retrait ;

o Plusieurs masques par personnes sont recommandés ;

o Les masques doivent toujours être portés par la même personne : il est nécessaire de prévoir plusieurs jeux de masques si plusieurs personnes ;

o Les masques en tissus doivent être lavés chaque jour en machine selon un programme de lavage à 60°C pendant au moins 30 minutes ;

o Ils doivent être réservés aux personnes ne présentant pas de signe (fièvre, toux) lors des sorties autorisées.

« On voit le développement de masques en tissus (…) Nous pouvons dire aux populations qui portent un masque en tissu qu’elles peuvent le porter mais sous certaines conditions (…) Ce masque devra être hygiénique. Il faudra le changer tous les jours, le nettoyer, le laver parce que si vous portez le masque plusieurs heures, vous aurez des microbes dessus. Le masque en tissu n’apporte pas une protection suffisante contre le coronavirus », a déclaré le ministre de la Santé Jacques Raynal ce lundi lors du point presse à la cellule de crise du Pays.

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.