dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Marquises : pluies records pour la saison chaude 2016/2017

Publié le

Publié le 06/08/2017 à 14:51 - Mise à jour le 06/08/2017 à 14:51
Lecture 2 minutes

«Bien que la saison chaude 2016-2017 ait été qualifiée, pour le bassin polynésien, de normale au regard du phénomène ENSO « El Niño Southern Oscillation « , cette saison a été particulièrement atypique notamment pour l’archipel de la société mais également pour l’archipel des Marquises. En effet les Marquises ont connu une saison chaude exceptionnellement pluvieuse. Certains records, datant des années 80, ont été battus », indique le communiqué de Météo France.

L’archipel des Marquises a donc été particulièrement touché : de janvier à juin, les quantités de pluies récoltées ont varié entre 1132 L/m² et 2621 L/m². En 6 mois, il a plu l’équivalent de 60 % à 140 % de la quantité annuelle de pluie selon les îles. Ainsi, à Ua Huka, il est tombé en 6 mois 1613 L/m² soit l’équivalent de 1,5 fois la quantité annuelle de pluie qui est de 1131,6 L/m², indique le rapport.

Selon Météo France, plusieurs facteurs ont favorisé ces pluies exceptionnelles.  « De janvier à avril, la présence régulière de la ZCIT « Zone de Convergence InterTropicale « au niveau de l’archipel a permis le développement d’une activité nuageuse importante qui a engendré des épisodes de pluies intenses notamment au mois de Mars », indique-t-elle. 

Plusieurs records mensuels de précipitations sont donc tombés au cours de cette saison chaude. En mars et avril les anciens records ont largement été battus. Les stations de Hane et de Omoa ont battu leur record du mois de mars, respectivement avec 1046,2 L/m² et 559,3 L/m².L’ancien record étant respectivement de 660,9 L/m² en 1999 et de 493,6 L/m² en 1983. Au mois d’avril les stations de Hatiheu, Omoa et Vaitahu ont battu leur record de ce mois. Notamment Vaitahu avec un record de 996 L/m² contre 543 L/m² en 1986.
 

 

Rédaction web avec communiqué

infos coronavirus