jeudi 26 mai 2022
A VOIR

|

L’Eglise Protestante Maohi s’oppose à nouveau à l’obligation vaccinale

Publié le

À quelques jours de l’entrée en vigueur du pass vaccinale, les responsables de l’Eglise Protestante Ma’ohi se sont entretenus avec le haut-commissaire. Si les évènements religieux sont finalement maintenus, l’Eglise compte bien s’opposer à nouveau contre l’obligation vaccinale.

Publié le 08/02/2022 à 14:42 - Mise à jour le 08/02/2022 à 15:24
Lecture < 1 min.

À quelques jours de l’entrée en vigueur du pass vaccinale, les responsables de l’Eglise Protestante Ma’ohi se sont entretenus avec le haut-commissaire. Si les évènements religieux sont finalement maintenus, l’Eglise compte bien s’opposer à nouveau contre l’obligation vaccinale.

Ce sont 4 rendez-vous qui attendent les fidèles de l’Eglise Protestante Ma’ohi ce mois-ci : le synode des jeunes qui se tiendra le 12 février à Tiarei, le Conseil des cadres du 13 au 18 à Paofai, le Synodes des femmes les 18 et 19. Enfin, le conseil de l’école du dimanche prévu le 18 février à Arue. Des événements mis en péril un temps avec l’entrée en vigueur du pass vaccinal en Polynésie.

“Même si la plupart des fidèles seront issus de Tahiti, une bonne partie des invités vont venir des îles, explique Mote Teipoarii, pasteur de Arue. Le haut-commissaire nous a assuré qu’il n’y aura pas d’obligation vaccinal pour ces personnes à leur retour dans les îles. Leur seront seulement demandé de pratiquer un test antigénique avant de prendre l’avion. Donc vous pouvez venir en toute sérénité.”

Mais la grande question porte surtout sur l’organisation du Synode qui rassemble plus d’un millier de personnes. Parmi les thèmes abordés, la loi sur l’obligation vaccinale qui ne fait pas l’unanimité dans les rangs des protestants. Les instances dirigeantes de l’Eglise ont d’ailleurs demandé à rencontrer le président du Pays : “On constate que certains Pays ont fait retirer l’obligation vaccinale. Alors que chez nous c’est maintenu. J’interpelle aussi les travailleurs qui sont soumis à l’obligation vaccinale et qui risquent le licenciement. Cela n’est pas du fait du haut-commissaire mais bien d’une décision du Pays.”

Reste la question du 137e synode de l’Eglise Protestante Ma’ohi. Prévu cette année dans la commune de Faa’a, il devrait accueillir plus de 1000 paroissiens…

infos coronavirus