mardi 26 janvier 2021
A VOIR

|

Le chanteur Ah-Ky Firuu nous ouvre les portes de son « palais de la mer »

Publié le

Publié le 20/06/2019 à 15:15 - Mise à jour le 20/06/2019 à 15:15
Lecture < 1 min.

(Attention : ne reproduisez pas les figures avec le poisson-pierre chez vous, risques dangereux pour la santé)

Personne n’a oublié sa chanson emblématique : « Jolie Polynésienne » qui raconte l’histoire d’une sirène et de ses varo d’argent (les squilles). Le chanteur Ah-Ky Firuu qui prépare actuellement son 14e album et rédige ses mémoires, a réalisé à la main un palais tout en coraux et en coquillages. Un monument qu’il construit patiemment, coquillage par coquillage : « C’est toute ma vie, c’est un peu mon bébé à moi. Je suis dans le coquillage, et parfois, je sors de cette coquille pour travailler. Ce n’est pas terminé, je vais continuer jusqu’au bout, peut-être encore 10 ou 20 ans. Je n’ai fait que la moitié pour le moment, mais je suis fier déjà de ce que j’ai fait. Ce palais représente l’image de la sirène, la sirène que j’ai rêvée » nous confie-t-il.

Ah-Ky Firuu réinterpréte pour nous son tube « Jolie Polynésienne » :

Chaque jour, l’artiste de Maupiti reçoit des visiteurs à qui il fait découvrir son royaume de corail et ses particularités : « Il y a de la ferraille pour que ça tienne bien dedans, du sable, des graviers et du béton. (…) Je raconte comment j’ai fait le palais de la mer, comment j’ai taillé, comment j’ai été inspiré, comment j’ai imaginé… Et je raconte la légende de Maupiti. Et je leur montre les poissons, les varo d’argent, les coquillages dans la mer… » nous dit-il.

Les fans de Ah Ky Firuu auront bientôt l’occasion d’entendre à nouveau le chanteur : « Je cherche un producteur pour faire mon 14e CD que j’aimerai appeler ‘Cœur étoile’ et qui parle du palais de la mer ».
 

Rédaction web avec Laure Philiber, Jessica Doucet-Tuahu et Rony Mou-Fat

infos coronavirus