samedi 27 février 2021
A VOIR

|

L’association 193 interpelle les candidats aux territoriales

Publié le

Publié le 27/03/2018 à 11:09 - Mise à jour le 27/03/2018 à 11:09
Lecture < 1 min.

Adressée au Tapura Huira’atira, Tahoera’a Huira’atira, Tavini Huira’atira, E Reo Manahune, Te Ora api o Porinetia, A Ti’a mai ainsi qu’à L’Union Polynésienne Républicaine, cette lettre de l’association 193 demande à chaque candidat en lice pour les territoriales de prendre position concernant quatre points : l’organisation d’un référendum local, la prise en charge totale par l’Etat de tous les préjudices liés à la maladie d’une victime, la réalisation d’études sur les maladies dites transgénérationnelles et une réforme profonde de la Loi Morin (l’extension de la liste des maladies radio-induites à l’identique de celle de l’Amérique et le retrait de la date butoir d’éligibilité au dispositif d’indemnisation).
 
Jerry Gooding, le président de l’association, rappelle que la pétition sur l’organisation d’un Référendum local a recensé plus de 54 000 signatures, soit un quart de l’électoral local. Il estime que c’est à la politique de demander à l’Etat justice et réparation. « Il faut des actes concrets qui obligent l’Etat à assumer vraiment toutes les responsabilités qui lui incombent. Le courage du politique demeure dans sa capacité à faire la part des choses pour que son Peuple grandisse et n’ait plus peur de lire son Histoire. »
 
 Jerry Gooding estime qu’en plus de prendre position durant leur campagne électorale, les candidats devraient s’unir autour de cette problématique  » qui n’a que trop duré « .
 

Rédaction web avec communiqué

 
 

infos coronavirus