dimanche 18 août 2019
A VOIR

|

La Polynésie reconnait la profession de chiropracteur

Publié le

Publié le 08/08/2018 à 16:32 - Mise à jour le 08/08/2018 à 16:32
Lecture 2 minutes

Une loi de Pays publiée au Journal officielle du 29 juin dernier reconnait la profession de chiropracteur et lui apporte un cadre juridique.
Dans un communiqué, le syndicat des chiropracteurs de Polynésie française se réjouit d’une loi qui permettra de maintenir un “haut standard de pratique sur le territoire”.
“Sans cette loi de pays, n’importe qui pouvait se prétendre chiropracteur, sans avoir suivi une formation complète en la matière”, explique le président du syndicat, Christian Simon. 

Le texte publié au Journal officiel stipule que “les personnes autorisées à faire usage du titre de chiropracteur sont celles qui satisfont à l’une des conditions suivantes :

– Les personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à la chiropraxie délivrée par un établissement de formation disposant, à la date d’obtention du diplôme, d’un agrément délivré par le ministère national chargé de la santé en cours de validité ;

– Les personnes titulaires d’une autorisation d’exercice de la chiropraxie ou d’user du titre de chiropracteur, délivrée en France et permettant l’exercice de la chiropraxie en France ;

– Les médecins, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes et infirmiers autorisés à exercer, titulaires d’un diplôme universitaire ou interuniversitaire sanctionnant une formation suivie dans ce domaine au sein d’une unité de formation et de recherche de médecine délivré par une université de médecine et reconnu par le Conseil national de l’ordre des médecins ; 

– Les ressortissants d’un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen, titulaires d’un diplôme sanctionnant une formation spécifique à la chiropraxie délivré par un établissement accrédité par le Conseil international en éducation chiropratique (CCEI) ou par le Conseil en éducation chiropratique (CCE) des Etats-Unis, et reconnu par les autorités du pays où a été délivré ce diplôme. Dans les cas cités aux points 1 et 4, le professionnel doit apporter la preuve par tout moyen de l’agrément ou de l’accréditation de l’établissement de formation à la date d’obtention du diplôme. Dans le cas cité au point 3, le professionnel doit apporter la preuve par tout moyen de la reconnaissance de la formation.”

Rédaction web 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires