vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

La Polynésie et la Corse confrontées à l’indivision

Publié le

Publié le 07/07/2017 à 8:54 - Mise à jour le 07/07/2017 à 8:54
Lecture < 1 min.

Comment travaille le Girtec et comment adapter ses méthodes à la Polynésie française ? Tel est l’objet de cette formation assurée par les huit salariés du Groupement dirigé par Paul Grimaldi, relate Caroline Marcelin  dans un article publié par le quotidien Corse Matin.

« La Corse et la Polynésie partage la problématique du désordre foncier qui freine le développement économique » relève Corse Matin, ce que reconnaît, Laetitia Ellul-Curetti, vice-présidente du tribunal de première instance de Papeete, « Nous sommes confrontés à de nombreux contentieux liés aux indivisions, tout comme la Corse ».

Le quotidien explique qu’avec la création d’un tribunal foncier dépendant du tribunal de première instance, la Polynésie espère accélérer la résolution des contentieux, avec comme première mission, « baisser le stock des 800 dossiers qui concernent quelque 1800 familles ».

Ce qu’explique, Loana Legall, la directrice des affaires foncières. « En Polynésie, Il nous faut parfois cinq ans pour résoudre un dossier de TerreNous avons connu plusieurs évolutions dans le titrement qui se décompose en fonction des archipels. Et déplorons de gros soucis avec la généalogie ».

C’est dans le cadre de la mise en place de ce tribunal que la délégation polynésienne est venue à Ajaccio. « En observant la façon de travailler de l’équipe du Girtec, les Polynésiens entendent s’inspirer et transposer chez eux certaines techniques et outils développés en Corse » conclut l’article.
 

Rédaction Web

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu