samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

La collecte du coprah pose problème à Tahaa

Publié le

Publié le 23/03/2017 à 9:03 - Mise à jour le 23/03/2017 à 9:03
Lecture 2 minutes

Depuis le mois de février, la SNP Hawaiki Nui n’a plus le droit de collecter le coprah des agriculteurs de Tahaa. Selon eux, c’est la maire Céline Temataru qui serait à l’origine de la décision. La cause: Vaihiatua Vahinetua et la SNP Hawaiki Nui ferait beaucoup de tort à l’élue, elle même, mandataire de l’Huilerie de Tahiti. C’est du moins ce qu’avancent les coprahculteurs.

« On sait que le coprah, c’est subventionné par le Territoire. Notre mairesse, elle est avec Edouard Fritch, et automatiquement, c’est politique » déclare l’un des coprahculteurs.

En l’espace de deux ans et sept mois, Vaihiatua Vahinetua a gagné la confiance de 80% des coprahculteurs de l’île. « c’est le seul ici qui a le courage de dire aux gens, ‘c’est pas sec le coprah’ et de le ramener. Mais c’est aussi le seul ici qui paye plein tarif. Donc, pour nous qui faisons du bon coprah, c’est intéressant de venir avec lui ».

Céline Temataru avoue avoir contacté le Pdg de l’Huilerie de Tahiti à ce sujet, pour faire appliquer les textes de loi. « C’est vrai, je suis allée à la rencontre de l’Huilerie de Tahiti, concernant l’article qui dit que dans une île, si l’entreprise a son mandataire pour ramasser le coprah, en aucun cas l’armateur peut en faire autant. Aujourd’hui, c’est mon fils et son père qui ont fait bouger les choses, et je ne leur en veux pas, mais cette histoire a pris de telles proportions et je suis le maire de Tahaa. C’est moi qui suis blessée. »

Contactée par téléphone, l’Huilerie de Tahiti reconnait avoir travaillé avec la SNP Hawaiki Nui depuis août 2014, alors qu’aucun contrat ne les lie et elle avoue que seuls les mandataires sont habilités à collecter le coprah, et ils sont deux à Tahaa, dont Céline Temataru, l’actuelle maire.

Déçus par cette « manigance », les coprahculteurs soutiennent fermement Vehiatua Vahinetua. Une pétition pour demander la nomination de Vaihiatua Vahinetua en tant que mandataire sur Tahaa circule et a déjà rassemblé 630 signatures. A Tahaa, entre 900 et 1000 tonnes de coprah sont récoltés chaque année.
 

Rédaction web avec Jessica Doucet-Tuahu

 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.