fbpx
lundi 9 décembre 2019
A VOIR

|

Journée mondiale des Droits de l’enfant : le message de Hinarere

Publié le

Publié le 19/11/2015 à 9:25 - Mise à jour le 19/11/2015 à 9:25
Lecture 2 minutes

Miss Tahiti 2014 est en Chine pour représenter la France à l’élection de Miss Monde. Durant sa préparation, la belle l’a mainte et mainte fois souligné : la cause qui lui tient le plus à coeur, ce sont les enfants. La belle Polynésienne, issue d’une famille nombreuse s’est engagée notamment auprès de SOS Villages d’enfants. “Un enfant a besoin d’amour, et voir un sourire sur les lèvres d’un enfant, c’est merveilleux”, déclarait-elle dans une interview  avant son départ pour la Chine. 

Hinarere Taputu n’aurait donc manqué pour rien au monde cette journée : ce vendredi est la journée mondiale des Droits de l’enfant. Sur sa page Facebook officielle consacrée à l’aventure Miss Monde, Hinarere a publié un message et quelques photos : “Aujourd’hui, vendredi 20 novembre 2015 est la journée mondiale des droits de l’enfant. C’est une cause que j’ai décidé de défendre à travers mon titre et notamment à l’élection de Miss Monde. J’aimerai adresser toutes mes pensées à tous les enfants du monde entier et en particulier ceux du SOS Village d’Enfants de Tahiti. Les enfants sont l’avenir de notre pays, il est donc important de les aider à grandir dans les meilleures conditions possibles.”

Défendre une cause fait partie des épreuves à l’élection de Miss Monde 2016. Le jury s’intéressera également à l’influence des candidates sur les réseaux sociaux et dans les médias. Pour cette épreuve, vous pouvez aider Miss Tahiti 2014 en partageant ses publications et en interagissant avec elle. Ses comptes officiels pour l’élection : 
– Sur Facebook : Miss World – France  
– Sur Twitter : @MissWorldFrance  
 
 

Rédaction Web

Aujourd’hui, Vendredi 20 novembre 2015 est la journée mondiale des droits de l’enfant. C’est une cause que j’ai décidé…

Posté par Miss World – France sur vendredi 20 novembre 2015

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X