JO 2024 : la marina de Teahupoo fermée pour travaux

Publié le

La marina de Teahupoo est fermée au public. Les travaux de réhabilitation de la marina doivent démarrer cette semaine. Des travaux qui s’inscrivent dans le cadre de la préparation des Jeux olympiques 2024. Sur place, les usagers du site ont déjà commencé à débarrasser leurs bateaux, avec l’aide de la commune.

Publié le 21/02/2023 à 17:14 - Mise à jour le 22/02/2023 à 13:03

La marina de Teahupoo est fermée au public. Les travaux de réhabilitation de la marina doivent démarrer cette semaine. Des travaux qui s’inscrivent dans le cadre de la préparation des Jeux olympiques 2024. Sur place, les usagers du site ont déjà commencé à débarrasser leurs bateaux, avec l’aide de la commune.

Depuis l’annonce de la fermeture de la marina de Teahupoo qui va faire l’objet de travaux de réhabilitation, des usagers ont déjà retiré leurs bateaux pour laisser la place. Pour faciliter le déplacement des embarcations, la commune apporte son aide.

« Nous avons mis à disposition un véhicule communal pour remorquer les bateaux…et si ils souhaitent d’autres moyens, ils peuvent bien sûr venir nous rencontrer« , assure le maire délégué de Teahupoo Roniu Tupana-Poareu.

Sur sa cinquantaine d’abonnés, la marina compte une dizaine de pêcheurs. Manix Tetopata en fait partie. Il doit renoncer à ses habitudes, se plier aux consignes :

« Tous les matins on est là à la marina, on prépare notre bateau, et on part à la pêche et le soir quand on revient avec du poisson, on a tout à portée de main donc ça facilite les choses, mais avec les travaux qui arrivent ça va tout compliquer… On est obligé de gérer avec tout ça maintenant. « 

Désormais, l’accès sera limité pour les pêcheurs. Ils ne pourront plus stationner leurs bateaux sur place mais ils pourront les mettre à l’eau par la rampe.

Les prestataires nautiques quant à eux, ont été orientés vers d’autres sites de stationnement, et de débarquement.

Le maire délégué compte sur « un ponton chez l’adjoint Charlot Maoni, il y a aussi le fare mahora de l’autre côté du pont et il y a aussi le quai de Vairao. »

L’accès au site est interdit au public durant les 11 à 14 mois de travaux.

Dernières news

Activer le son Couper le son