J.O. de Paris 2024 : nouveau point d’étape sur les aménagements en cours

Publié le

Un comité de pilotage co-présidé par Edouard Fritch et le haut-commissaire, Eric Spitz, s’est tenu vendredi dans la commune de Vairao sur la presqu’île de Tahiti. L’occasion pour les autorités et les organisateurs de l’évènement de réaliser « un point d’étape (…) concernant les différents projets en cours tels que les aménagements temporaires sur site, les hébergements des athlètes (…) mais aussi des dispositifs logistiques et humains à mettre en place».

Publié le 13/02/2023 à 14:49 - Mise à jour le 13/02/2023 à 14:55

Un comité de pilotage co-présidé par Edouard Fritch et le haut-commissaire, Eric Spitz, s’est tenu vendredi dans la commune de Vairao sur la presqu’île de Tahiti. L’occasion pour les autorités et les organisateurs de l’évènement de réaliser « un point d’étape (…) concernant les différents projets en cours tels que les aménagements temporaires sur site, les hébergements des athlètes (…) mais aussi des dispositifs logistiques et humains à mettre en place».

Outre les autorités et les élus des communes concernées, « l’équipe de Paris 2024 était présente par visioconférence avec Etienne Thobois -Directeur Général du COJOP- et, physiquement, avec la représentante de Paris 2024 en Polynésie Française, Barbara Martins-Nio », rapporte un communiqué » commun de la Présidence, du haut-commissariat et du Comité Organisateur des Jeux Olympiques.

Lors de ce déplacement, les projets de « réfection des sites d’intérêts tels que la pointe Riri et la marina de Teahupo’o », mais aussi celui « de la tour des juges », ont été présentés. « Des aménagements clés seront réalisés pour les JO dans un souci d’héritage au développement de la commune et du bien-être des populations », poursuit le communiqué.  

« Les dispositifs de sécurité des personnes, ainsi que des biens côté mer et côté montagne, sont en cours d’élaboration en synergie avec toutes les parties prenantes : la protection civile, la gendarmerie, les armées, les communes, le Pays sont mobilisés ».

« Les JO 2024 garantissent un rayonnement à l’international de la Polynésie française, l’assurance d’une promotion d’exception. Nous avons la responsabilité du succès de l’événement et de notre engagement ensemble », conclut le communiqué.

Dernières news

Activer le son Couper le son