fbpx
samedi 14 décembre 2019
A VOIR

|

Hotuarea : deux panneaux pour lutter contre l’incivisme

Publié le

Publié le 19/07/2018 à 15:15 - Mise à jour le 19/07/2018 à 15:15
Lecture 2 minutes

Des panneaux qui matérialisent l’arrêté municipal du 5 septembre 2014. Sur le site de Hotuarea, à Faa’a, la lutte contre les différentes formes d’incivisme continue. Le service du tourisme est venu poser ces panneaux mercredi. C’est une première étape avant les sanctions des contrevenants.

Du côté de l’association des riverains du quartier, on espère que cette démarche fonctionnera. Bélina- Ceran-Jerusalemy, vice-présidente de l’association, explique : “Nous avons avancé sur certaines choses. Mais nous sommes réalistes : il y a aura toujours des récalcitrants. On sait bien que ça ne pourra pas cesser du jour au lendemain. C’est un début d’avoir des pancartes…”

>>> Lire aussi : Hotuarea : le spot de tous les dangers 

Le site du Flamboyant est connu pour se transformer, à la nuit tombée, en un lieu de rencontres des fêtards et des propriétaires de voitures boum-boum. Les résidents du quartier ont dénoncé ces incivilités à maintes reprises. Des contrevenants ont déjà été verbalisés, mais cette fois les sanctions pourraient être plus lourdes avec l’intervention des gendarmes.

Mais avant d’en arriver là, la municipalité mise sur la prévention. Robert Maker, adjoint au maire de Faa’a, précise : “La police municipale est chargée de l’exécution du présent arrêté. S’il y a des modifications à faire, nous les prendrons en conseil municipal.”

Depuis quelques mois le site est fermé en soirée de 23h à 6 heures du matin et un gardien effectue des rondes. La situation devrait encore évoluer dans les mois à venir avec le démarrage du chantier d’aménagement du site.

Rédaction web avec Sam Teinaore 

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

De nombreux sacs plastique retrouvés sur une plage de...

Après Hiva Oa en janvier dernier, c'est tout le long d'une plage de Faaone que des riverains ont retrouvé ce mercredi de nombreux sacs plastiques échoués.

Échouage du Tahiti Nui IV : Rere Puputauki déchargé...

Le naufrage du Tahiti Nui IV survenu le 2 septembre 2003 au large de Rimatara a été évoqué ce mardi matin au tribunal administratif. Sept personnes avaient perdu la vie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X