A VOIR

|

Femmes entrepreneures : une question d’équilibre

Publié le

La performance au féminin ! C’est le thème choisi pour la nouvelle édition du Tahiti Women's Forum qui se tiendra ce jeudi. Chaque année, cet évènement rassembleur, fait la promotion et valorise le rôle des femmes dans notre société au travers de rencontres et de partages. Ayana Champot et Linda Temzi, cheffes d'entreprises, sont deux des intervenantes du Tahiti Women's Forum. Portraits.

Publié le 28/09/2022 à 16:24 - Mise à jour le 28/09/2022 à 16:26
Lecture 2 minutes

La performance au féminin ! C’est le thème choisi pour la nouvelle édition du Tahiti Women's Forum qui se tiendra ce jeudi. Chaque année, cet évènement rassembleur, fait la promotion et valorise le rôle des femmes dans notre société au travers de rencontres et de partages. Ayana Champot et Linda Temzi, cheffes d'entreprises, sont deux des intervenantes du Tahiti Women's Forum. Portraits.

“Est-ce que je dois choisir entre ouvrir une entreprise ou devenir maman ? Je me dit… “si j’étais un homme est-ce que je me poserai cette question ?” Non. Les hommes ne se demandent pas s’ils doivent devenir père ou monter une entreprise“, souligne Ayana Champot, fondatrice de Biobase Tahiti.

Femme, mère et chef d’entreprise, ça ne va pas toujours de soi… et pourtant certaines ont décidé de franchir le cap et d’allier création d’entreprise et naissance d’un enfant. C’est le cas d’Ayana. Son entreprise éco-responsable fabrique notamment des sacs en fibre de bananiers : “La même année où j’ouvre mon entreprise je deviens maman et pour moi c’est une force parce que j’ai encore plus envie d’arriver à faire ce que j’entreprends que ce soit pour moi où les générations à venir. Je suis convaincue qu’en fait, la solution peut améliorer une certaines qualité de vie. On a les tripes et on peut faire les choses. Donc il faut y aller. Il faut foncer et ne pas faire de différence parce qu’on est une femme “.

Une devise que partage aussi Linda Temzi. Diplômée des Beaux-Arts, mère d’une petite fille, elle a fondé sa première société en 2009. Aujourd’hui, elle en gère trois. Un défi au quotidien : “Je jongle entre le perso et le pro, ma fille. Et tout tourne autour de Cléa. Mes horaires, ses horaires. Les plannings se croisent. La vie est faite que de culot et c’est ce culot qui m’a incitée à y aller. Avec des peurs et en même temps ce besoin de nourrir une certaine créativité qui est l’essence de ma formation.”

Femme, mère et cheffe d’entreprise, il est donc possible de conjuguer les trois. Alors mesdames, si vous hésitez encore à vous lancer, voici un dernier message… “ne pas baisser les bras. Avoir toujours en ligne de mire ce rêve, cet objectif, et de le réaliser”.

L’édition 2022 du Tahiti Women Forum se tiendra ce jeudi de 7h30 à 17h à l’Intercontinental Faa’a. L’évènement affiche complet.