dimanche 18 août 2019
A VOIR

|

Deux préavis de grève à la Dépêche de Tahiti

Publié le

Publié le 02/03/2017 à 15:55 - Mise à jour le 02/03/2017 à 15:55
Lecture 1 min.

Parmi les revendications, le respect du Code du travail relatif au paiement des salaires. Les syndicats soulignent un retard systématique de paiement des salaires. 
Autre revendication, la mise en place d’un plan de recrutement pour la rédaction. La Dépêche de Tahiti compte aujourd’hui une dizaine de journalistes titulaires hors cadres. Et quelques pigistes. Ces dernières années plusieurs employés ont quitté le journal. Selon une source de La Dépêche, une nouvelle démission a été posée par un journaliste récemment. 

Les revendications sont globalement les mêmes pour les deux préavis. L’un a été déposé par A ti’a i mua, O oe to oe rima, CSTP-FO et A ti’a i mua, l’autre par la CSIP. Seul point de divergence entre les deux : la négociation du règlement du 13e mois que demandent les 4 premiers syndicats, mais pas la CSIP. 

Selon nos confrères de Radio 1, des négociations sont prévues en début de semaine prochaine. Si aucun accord n’est trouvé, la grève pourrait prendre effet le jeudi 9 mars. 

Rédaction web 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires