dimanche 25 août 2019
A VOIR

|

Des composteurs pour réduire ses déchets ménagers

Publié le

Publié le 05/11/2017 à 15:21 - Mise à jour le 05/11/2017 à 15:21
Lecture 2 minutes

Ce composteur est le premier d’une longue série à être livré chez des familles de Mataiea et Papearii. Lenna Teraimateata en est la première bénéficiaire. “C’est une très bonne idée. C’est une façon de sensibiliser les familles au tri intelligent des déchets qu’ils soient de cuisine, ou de jardin et en faire un compost.”

Comme Lenna, ils sont 79 volontaires pour bénéficier d’un composteur. Réunis à la mairie de Teva i Uta ce matin, ils écoutent attentivement les instructions de Benoît Layrle, directeur de Fenua Ma, le spécialiste du tri en Polynésie à l’origine de cette opération. “Pirae et Teva I Uta sont nos deux communes test pour cette année. Nous sommes très satisfaits de l’engouement de la population, cela ne peut être que très positif”.

Outre le coté faire son compost soi-même, très à la mode, ce qui est intéressant c’est qu’entre 50 et 60% de la production des déchets du bac gris peuvent être utilisés pour le compost, et donc, si le composteur est utilisé à bon escient, chaque famille peut réduire d’autant ses déchets.  “Nous avons constaté que 30% des déchets dans le bac gris étaient des déchets verts du jardin, que 17% était des reliefs des repas, des déchets qui peuvent être utilisés dans le compost.”

Coquilles d’œufs, restes de repas, riz, pâtes, marc de café etc…”Tous ces petits déchets, une fois détournés, vont diminuer la quantité du bac gris pour aller vers le composteur.” Fenua Ma va suivre les familles sélectionnées, tous les trois à quatre mois, pendant un an, afin d’établir un bilan.

La commune de Teva i Uta finance en partie les composteurs à hauteur de 8 000 francs. 6 000 francs sont pris en charge par Fenua Ma et 2000 francs par le bénéficiaire. Au total, ce composteur coûte 18 000 francs.

Tamatoa Doom, deuxième adjoint au maire nous en dit plus. “Beaucoup de familles se sont portées volontaires. L’idée était de réduire les déchets du bac gris et ainsi de réduire au sein de la commune le ramassage des bacs gris et d’aider notre CET qui est de plus en plus rempli. La plupart des familles qui se sont portées volontaires sont soucieuses de l’environnement. De plus cela permet aux familles de réutiliser des produits qu’ils ont consommés de façon à les transformer en engrais.”

Autre objectif, que ces familles deviennent à leur tour des ambassadeurs afin d’inciter plus d’habitants à composter eux-mêmes. Sur les 200 composteurs livrés ou en cours de livraison par Fenua Ma, il n’en reste qu’une quarantaine. Fenua Ma promet de généraliser l’opération d’ici fin 2018, selon les demandes des élus communaux.
 

Rédaction web avec Sophie Guébel

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X