mardi 2 juin 2020
A VOIR

|

Des cadeaux de Noël de retour dans les magasins

Publié le

Publié le 25/12/2017 à 14:55 - Mise à jour le 25/12/2017 à 14:55
Lecture 2 minutes

Au lendemain de Noël, la déception se lit sur quelques visages. Dans un magasin de jouets de Papeete, les premiers parents sont revenus avec les cadeaux de leurs enfants. Défauts ou pièces manquantes, les jouets ne peuvent rester dans les foyers. Retour chez le vendeur. Un papa détaille :

« Je suis venu ramener un talkie-walkie que j’avais offert à mon fils. Il ne marche pas bien. Mon enfant était un peu déçu mais il a eu d’autres cadeaux, donc ça va… »

Le client repart avec un avoir. A côté de lui à la caisse, une jeune femme attend.

Dancy aussi est venue rapporter le cadeau qu’elle avait fait à son neveu à Noël. Le bureau qu’elle avait acheté ne peut être monté à cause d’un défaut de fabrication. La cliente opte pour un autre modèle pour des raisons de délai. Si non, elle devrait attendre que la table soit renvoyée en France puis réexpédiée vers le fenua.

Dans ce magasin, les retours commencent à arriver. Un phénomène habituel dans les jours qui suivent Noël. Mais ce n’est pas le cas dans tous les magasins de la capitale.

Du côté des librairies, la matinée du 26 décembre a été plutôt calme. Les retours ont été inexistants ou presque. Valérie Brilland, responsable de la librairie, s’étonne :

« Il y a eu très peu de retour pour le moment. Un seul retour pour l’instant C’est bizarre parce que l’année dernière il y en a eu beaucoup. Il faut peut-être attendre encore un peu. Je pense que ça va bouger. »

Même constat du côté d’un magasin d’électroniques. Les acheteurs ne se sont pas pressés en ce lendemain de fête. Si les retours ne sont pas nombreux, c’est aussi peut-être à cause de l’importance des réseaux sociaux.

Depuis le 25, sur les groupes de vente et d’échanges d’objets en tout genre, de nombreux messages sont apparus. Consoles de jeux vidéo, habits, parfums et bien d’autres « objets neufs » ou « offerts » ont fait leur apparition.  Il arrive parfois que le père Noël fasse des erreurs. 
 

Rédaction web avec Esther Parau-Cordette et Brandy Tevero 

Les conditions 
 
Pour un retour ou un échange, se munir du ticket de caisse.

Certaines boutiques accordent un délai plus long pour les retours et les échanges de cadeaux de Noël. 

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV