mardi 20 octobre 2020
A VOIR

|

Décoration de deux policiers

Publié le

ORDRE DE TAHITI NUI - Deux agents de l'Etat reçoivent l'ordre de Tahiti Nui.

Publié le 18/05/2019 à 8:35 - Mise à jour le 21/06/2019 à 10:19
Lecture 2 minutes

ORDRE DE TAHITI NUI - Deux agents de l'Etat reçoivent l'ordre de Tahiti Nui.

Edouard Fritch a élevé au rang de chevalier dans l’ordre de Tahiti Nui deux agents de la Police nationale, vendredi en fin de journée, à la Présidence. 
Il est rare que le Pays prenne l’initiative d’honorer des agents de l’Etat, encore en fonction. Le président de la Polynésie française l’a souhaité pour « honorer le travail de notre police. Je veux dire merci à toute notre police pour les services rendus aux citoyens de notre pays ». C’est le sens profond de cette cérémonie solennelle.
Il estime que ces médailles incarnent également « un message d’encouragement à tous leurs collègues qui sont toujours en action pour protéger nos concitoyens ».

La première a recevoir l’insigne est Any Colombani épouse Bambridge. Originaire de Hiva Oa, aux Marquises, elle a étudié à Tahiti, obtenu un DEUG de reo Maohi avant de se lancer dans une carrière d’institutrice. C’est en 2002 qu’elle a choisi une autre orientation professionnelle. Elle a suivi des cours à l’Ecole nationale de Police de Nîmes et intégré le corps des gardiens de la paix. Après avoir appris sur le terrain, dans les rues de Papeete, elle est devenue enquêtrice de Police judiciaire, où elle s’est spécialisée dans les affaires de vols, de vols avec violences et de cambriolages. Sa brigade avait d’ailleurs obtenu à plusieurs reprises un taux d’élucidation supérieur à la moyenne nationale.

Après avoir réussi l’examen national d’Officier de police judiciaire, en 2008, Any Bambridge a été affectée, en 2011, à la brigade des stupéfiants. Aujourd’hui brigadier-chef, elle est depuis janvier 2017, à la tête de cette brigade, en première ligne dans la lutte contre l’ice.

Autre médaillé de cette journée : Jean-Loic Hanuse. Originaire d’Ixelles, en Belgique, il s’est inscrit au concours d’inspecteur de police, en France. D’abord en poste à Paris, puis à Nantes, il a été affecté en 1991 en Polynésie française, à la direction des polices urbaines de Papeete. Aujourd’hui commandant de Police, il a passé 27 années à la DSP (Direction de la sécurité publique). Il a notamment récemment incarné l’interface entre la DSP et les mairies de Papeete et Pirae pour la mise en place des conseils de prévention de la délinquance. Il prend sa retraite le 1er juillet prochain.

infos coronavirus

Colis postaux et Covid-19 : une logistique impactée

L’acheminement postal de colis internationaux retrouve des délais de livraison d’avant la crise du coronavirus seulement depuis la France et les pays limitrophes. Pour les colis ou paquets commandés ailleurs dans le monde, les retards peuvent atteindre plusieurs mois...

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Du nouveau pour les aides numériques

Dorénavant, toutes les demandes d’aide au numérique seront formulées uniquement en ligne. Aussi, il a été proposé au conseil des ministres de ce mercredi d’augmenter le plafond de l’aide relative à la connexion internet et d’élargir la couverture de l’aide aux dépenses relatives à l’achat de matériel informatique pour les entreprises disposant d’un chiffre d’affaire annuel, inférieur ou égal à 20 millions de Fcfp.

Professeur assassiné : des dizaines de milliers de personnes...

Contre l'horreur, la mobilisation : des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche à Paris et partout en France en hommage au professeur Samuel Paty, décapité vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, un attentat islamiste qui a suscité une émotion nationale.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV