mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

De nouveaux bâtiments à la résidence militaire de Faa’a

Publié le

ARMÉE - Ce lundi le contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française et commandant de la base de défense de Polynésie française, a posé symboliquement la première pierre des nouveaux bâtiments réalisés actuellement à la résidence de Faa’a.

Publié le 13/05/2019 à 9:48 - Mise à jour le 19/06/2019 à 15:02
Lecture 1 min.

ARMÉE - Ce lundi le contre-amiral Laurent Lebreton, commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française et commandant de la base de défense de Polynésie française, a posé symboliquement la première pierre des nouveaux bâtiments réalisés actuellement à la résidence de Faa’a.

Les nouveaux bâtiments réalisés à la résidence militaire de Faa’a auront une capacité de 9 et 11 logements. Ils sont prévus pour une livraison pour le plan annuel de mutation 2020 (bâtiment 32), et pour les fêtes de fin d’année 2020 (bâtiment 31).

La cérémonie de pose de la première pierre avait pour objectif de mettre en avant l’investissement de l’Etat en Polynésie française, auprès des entreprises locales, qui représente plus de 6 millions d’euros et qui sera principalement injecté dans l’économie polynésienne. Le chantier mobilisera plus d’une dizaine de PME, a souligné le directeur de la DID.

Outre l’aspect économique et financier, l’ouvrage permet également de souligner l’amélioration continue des conditions d’accueil et de vie du personnel militaire et civil des Armées, dans le cadre du plan famille annoncé par la ministre des Armées. Un point particulièrement important pour le contre-amiral Lebreton, qui voit également dans la construction de ce bâtiment le témoignage de la pérennisation des Forces armées en Polynésie française.

Au cours de le cérémonie, l’amiral a glissé un parchemin dans un tube de bambou, qui a ensuite été scellé dans la pierre. Un acte qui permettra peut-être, dans quelques années, de se souvenir du lancement de ce chantier.

Sourceweb

Laissez un commentaire

épidémie de dengue