samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : Les effets du confinement sur la santé mentale

Publié le

La cellule de crise sanitaire du Pays s'est intéressée ce vendredi aux effets du confinement sur la santé mentale avec la psychologue clinicienne Wilma Cibard.

Publié le 10/04/2020 à 15:45 - Mise à jour le 15/04/2020 à 11:31
Lecture 2 minutes

La cellule de crise sanitaire du Pays s'est intéressée ce vendredi aux effets du confinement sur la santé mentale avec la psychologue clinicienne Wilma Cibard.

Le confinement général auquel la population polynésienne est astreinte, mais également les confinements spéciaux concernant les personnes atteintes du virus, ou en quatorzaine, ont des effets sur le bien-être. Plusieurs dispositifs d’aide et de soutien psychologique sont mis en place face à la crise.

Une expérience exceptionnelle qui a de lourdes conséquences

Le confinement est une mesure inédite de santé publique, une expérience exceptionnelle  qui n’est pas sans conséquences sur la santé mentale et le bien-être psychologique. Elle marque les corps et les esprits. Elle bouleverse les habitudes et peut être difficile à vivre.

Cette restriction des libertés de façon imposée est une cause importante de stress. C’est une expérience désagréable du fait qu’elle soit subie. Elle entraîne la séparation avec les êtres chers, la perte de liberté, l’incertitude par rapport à la maladie.

Chacun réagit différemment aux situations stressantes. La façon dont vous réagissez à l’épidémie peut dépendre de votre histoire personnelle, des choses qui vous distinguent des autres et de la communauté dans laquelle vous vivez

L’impact psycho-social

Plusieurs facteurs peuvent changer la façon dont nous réagissons positivement ou négativement.

Elle peut avoir un impact psychologique délétère :
– chez certains, cela peut provoquer des troubles de l’humeur, des confusions, voire un syndrome post-traumatique ;
– cela peut également être à l’origine de nombreux troubles mentaux à plus ou moins long terme, tels que des symptômes de stress post-traumatique, de la dépression, de l’anxiété, des peurs, de l’abus de médicament, de l’irritabilité, ou encore de l’insomnie.

Ces risques augmentent avec la durée de l’isolement mais aussi avec d’autres facteurs :
– les conditions de logement, la promiscuité, la perte de revenus, l’absence d’informations, les tensions intrafamiliales, conjugales…

Mais faire face au stress vous rendra, vous, les personnes qui vous sont chères et votre communauté, plus forts.

Les composantes du stress

Le stress post-traumatique peut inclure :
– la précarisation encore plus importante des personnes les plus fragiles (notamment les personnes en situation de handicap et les matahiapo),
– la tension dans les couples,
– la tension dans les familles de manière plus élargie.

L’information est essentielle

Communiquer régulièrement en apportant des faits pour justifier la quarantaine et expliquer ce qui se passe permet de mieux vivre cette période, notamment pour les enfants.

Les effets d’une quarantaine se poursuivent au-delà de la levée de l’interdiction de circuler. Cela est dû d’une part à l’impact de la quarantaine sur les finances personnelles des personnes concernées et les manques à gagner qu’elle génère.

Soyez prêt donc prêt à voir les tensions perdurer après la crise.

Des pistes, des solutions pour faire face

Plusieurs clés nous sont données pour traverser ensemble cette période de crise sanitaire sans précédent.

Parmi ces clés, il y a le retour aux valeurs traditionnelles de la famille : être ensemble. Les valeurs communautaires du partage, de la solidarité, qui sont des ressources personnelles, individuelles, groupales et familiales.

Il y a comme un passage par l’identité, par l’identitaire à partir des valeurs traditionnelles avec un savoir-être polynésien. Revenir à des valeurs simplifiées avec la nécessité d’intégrer les interdits, le cadre et les mesures du confinement.

Le virus du COVID-19 est invisible. La pandémie n’a pas de frontière, ni de nationalité, ni d’ethnie. Nous devons faire preuve d’empathie, de compassion, de patience envers tous et chacun de nous.

Nous avons besoin de solidarité humaine, sociale, fraternelle et scientifique pour être à l’écoute de nos proches, de tous nos proches.

Les services du Pays à votre écoute

Pendant cette période difficile de nombreux services se sont organisés pour répondre aux besoins d’accompagnement, d’écoute et de soutien de la population.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Rugby Championship : les All Blacks menacent de boycotter...

Le Rugby Championship menacé ? L'équipe de Nouvelle-Zélande envisage de boycotter la fin de la compétition prévue en Australie, en raison d'une possible quarantaine pendant la période de Noël, tandis que l'Afrique du Sud s'interroge sur sa participation.

Derniers soldes de l’année : du 23 septembre au 11 octobre

La CCISM lance la dernière période des soldes de l’année ! Les soldes démarreront mercredi 23 septembre et dureront jusqu’au 11 octobre 2020 dans les boutiques de Tahiti et des îles.

Sénatoriales : Michel Villar, le compagnon de route discret...

Michel Villar est candidat aux élections sénatoriales sous la bannière du Tavini Huiraatira. "Compagnon de route discret" d'Oscar Temaru depuis une trentaine d'années, il a rejoint le leader indépendantiste de façon plus publique depuis les territoriales, et maintenant les sénatoriales.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV