samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Covid-19 : L’État, le Pays et les maires souhaitent maintenir les restrictions

Publié le

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, et le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, ont convié ce mercredi les maires des communes de Tahiti et Moorea à participer à une réunion de concertation sur les modalités de gestion de la situation sanitaire, en particulier pour cette période des vacances et des fêtes de fin d’année.

Publié le 02/12/2020 à 17:44 - Mise à jour le 03/12/2020 à 8:46
Lecture 2 minutes

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, et le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, ont convié ce mercredi les maires des communes de Tahiti et Moorea à participer à une réunion de concertation sur les modalités de gestion de la situation sanitaire, en particulier pour cette période des vacances et des fêtes de fin d’année.

Ce mois de décembre requiert une vigilance accrue de la part des autorités de l’Etat, du Pays et des communes en raison des vacances et des fêtes propices aux rassemblements de toute nature.

Alors que les mesures sanitaires et réglementaires renforcées s’appliquent jusqu’au 14 décembre renouvelable, cette réunion a permis de faire un point sur le suivi des mesures prises et sur les perspectives à donner au regard de l’évolution de la situation sanitaire.

Ce rendez-vous a été l’occasion de réaffirmer le soutien de l’Etat et du Pays aux communes au travers notamment d’une coordination des moyens de protection de la population.

A cet effet, un outil cartographique d’échange d’informations a été présenté aux participants.

Ce nouvel outil, créé par le Service d’Information Géographique (SIG) du Pays, par les services de la Santé et du haut-commissariat, permet de répondre à une demande forte des maires à disposer d’une cartographie communale de suivi de l’évolution de l’épidémie.

L’objectif est de faciliter le partage d’informations quant au suivi des mesures sanitaires réalisées et de pouvoir cibler et planifier plus efficacement les actions à mener dans les quartiers identifiés comme prioritaires au regard de l’évolution de l’épidémie.

Cette réunion a également permis aux tavana d’échanger sur les mesures de protection des populations à l’approche des vacances scolaires et des fêtes de fin d’année.

L’ensemble des autorités présentes, le haut-commissaire, le président et les 13 maires des îles du Vent sont unanimes pour reconnaître les résultats encourageants liés au couvre-feu. Le nombre de nouveaux cas actifs est en décroissance, mais reste encore à un niveau significatif de 180 nouveaux cas actifs par jour. Et, à cette date, les îles du Vent cumulent près de 800 cas actifs positifs.

Du fait de ces résultats encourageants, tous les acteurs présents souhaitent que les mesures de restriction soient maintenues afin que la décroissance de l’épidémie se poursuive jusqu’à la solution vaccinale.

Le haut-commissaire et le président ont conclu cette rencontre constructive en rappelant le rôle essentiel des maires, au plus près de la population, dans la lutte contre l’épidémie. La coordination entre les services de l’Etat, du Pays et des communes, accompagnée des mesures de soutien économique et social, permettent de lutter collectivement contre l’épidémie et ses conséquences.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.